Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
propagande covid

Égalité et RéconciliationCoucou les vaccinés : la 7e vague et la 5e injection arrivent

Égalité et Réconciliation - 28 juin 2022

S’il y a une chose que l’Ukraine ne produit pas, c’est bien les vaccins à ARN messager (d’espoir), car sinon, avec les pénuries de blé, de tournesol et d’engrais, on manquerait de doses pour fracasser les populations occidentales.

   

Les Africains, eux, ont échappé à l’injection mondialiste, tout simplement parce qu’ils sont insolvables, et ça les sauve. Les pauvres seront bientôt en meilleure santé que nous, les riches.

Le Système médiatico-politique est en train de nous habituer à la pénurie, pour nous tenir en laisse, vu que la colère est montée de deux grands crans depuis 2018 (Gilets jaunes, plus antivax et antipass). Il y a donc pénurie de tout, même de chauffage (à venir), mais pas de pseudo-vaccins, ni de désinformation. Là, on frise la surproduction. Visez un peu ce qu’on a récolté ce 28 juin 2022, où dans un monde normal, les Français se soucient de leurs vacances à venir. Là, on ne sait même pas si on devra enfiler une tenue NBC en plein mois d’août.

« J’ai toujours rêvé que dans nos réfrigérateurs ou congélateurs, nous disposerions un jour de différents flacons contenant de l’ARN messager. Et que si par exemple, vous vous brûlez la main en cuisinant, il suffirait de prendre le flacon adéquat qui contient l’ARN messager codant une protéine utile à la guérison et de se l’administrer. »

la biochimiste Katalin Karikó

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Non au flicage sanitaire

Sott : Sign of The TimesRefusons le Pass : nous sommes des milliards, ils sont que quelques milliers

Sott : Sign of The Times - 27 juin 2022

Le gouvernement s'est félicité pour l'efficacité des pass et rêve de les prolonger. Pourtant, dans le monde réel, les pass sanitaires se sont révélés sanitairement contre-productifs et économiquement et sociologiquement désastreux.

   

Les chiffres publiés par l'OMS montrent en effet que les pass favorisent les contaminations. Une quinzaine de pays ont instauré des pass. Partout leur installation a été suivie d'une augmentation des cas et d'une épidémie échappant à tout contrôle.

Avant l'instauration des pass, en dix-sept mois d'épidémie, nous avions recensé un peu moins de 6 millions de contaminés. Depuis les pass en 12 mois, ce chiffre est passé à plus de trente millions. Il faut être vraiment négationniste des faits établis pour croire encore que cette mesure puisse être bénéfique contre l'épidémie.

Même l'INSERM reconnaît la nocivité du pass qui aggrave la méfiance contre la vaccination

« Rien ne laisse penser que le laissez-passer sanitaire a convaincu de nombreux sceptiques quant aux avantages de cette vaccination, et il reste une proportion faible, mais considérable (environ 5 à 10 % de la population) qui a décidé de ne pas se faire vacciner contre le COVID-19. La vaccination des personnes hésitantes ou réticentes a des conséquences potentiellement négatives, qui peuvent renforcer la méfiance à l'égard des institutions et du système de santé »

étude de l'INSERM - sep 2021

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Teletoubibs

HashtableLa gouvernance par la peur

Hashtable - 27 juin 2022

L’actualité est difficile à suivre en ce moment et la presse, ayant sombré dans un mode de propagande aussi totale que grotesque qui en devient particulièrement visible, n’aide pas à donner une image claire des directions prises par les uns et les autres.

   

Ainsi du côté du gouvernement, on ne peut que noter l’embarras dans lequel il se trouve de tous les côtés qu’on le prenne.

Sur le plan politique, l’absence de majorité absolue pour la Renuisance du Président ou pour le groupe Ensemble à l’Assemblée provoque des difficultés manifestement pas envisagées par Emmanuel Macron qui ne semble pourtant pas encore prêt à négocier quoi que ce soit.

accéder à l'article