Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
OMS traité de pandémie mondial

Le courrier des stratègesExclusivité : La première version du traité OMS sur les pandémies

Le courrier des stratèges - 09 déc 2022

Nous avons plusieurs fois évoqué le futur traité sur les pandémies, qui permettra une gouvernance mondiale des politiques de santé (et donc une politique de vaccination obligatoire décidée par l'OMS pour tous ses Etats-membres sans consultation démocratique).

   

Ce projet avance. Nous publions aujourd'hui la version "conceptuelle" de ce texte, qui doit entrer en négociation avec les Etats à partir de février 2023.

Ce texte d’une grosse trentaine de pages devrait donc être discuté, si l’on en croit l’OMS, en février 2023.

On notera qu’il pose quelques principes très mondialistes.

En voici le contenu...

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
STRATPOL : bulletin n°111

StratpolBulletin n°111 : 100 000 morts ukrainiens, pétrole à $60, visite sur le front

Stratpol - 09 déc 2022

STRATPOL : Bulletin n°111 de Xavier Moreau

   

01:29 - Unicef vs Mitrodvorets
02:12 - Pétrole russe à $60 ?
10:15 - 100 000 morts Ukrainiens
14:11 - Point sur la mobilisation
17:42 - Bombardements terroristes kiéviens
22:22 - Visite sur le front
29:49 - Carte des opérations militaires

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Victoire écrasante du narratif antivax

Égalité et RéconciliationVictoire écrasante du narratif antivax

Égalité et Réconciliation - 09 déc 2022

Seuls 10 % des plus de 60 ans ont reçu la dernière injection.

   

Malgré ce flop monumental, cette défaite historique de l’idéologie dite dominante, ou qui le croit, la presse aux ordres, comme un poulet sans tête, continue à défendre une injection qui fait peur, et à raison, aux populations qui ont eu un an pour en voir les effets nocifs. Tous ceux qui sont morts, tous ceux qui ont été touchés par les effets secondaires des trois premières injections ont été comme des bombes qui ont frappé l’esprit des sceptiques, et même des provax. Cela a réveillé les consciences. Et il fallait malheureusement en passer par là pour que les Français reprennent leurs esprits. C’est chose faite : si seulement 10 % des plus de 60 ans ont accepté de recevoir cette dose de rappel dite bivalente, alors, pour les 90 % restants, ce sera plus dur, très dur de les traîner vers les médecins qui gagnent 25 à 45 euros (le week-end !) par shoot. Les salles de shoot, elles sont là et elles sont vides !

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Affaire Balenciaga

Égalité et RéconciliationAffaire Balenciaga, une énième banalisation de la pédocriminalité

Égalité et Réconciliation - 08 déc 2022

Balenciaga, c’est d’abord une société française fondée en 1917 par un couturier de la famille royale espagnole, Cristóbal Balenciaga. Si l’on en croit Wikipédia, c’était un couturier de grand talent reconnu par ses pairs comme probablement le meilleur d’entre eux.

   

Aujourd’hui, rachetée de nombreuses fois et reprise en main par différents directeurs artistiques, chaque fois moins talentueux que les précédents, comme le veut notre époque chaque jour un peu plus médiocre, la société Balenciaga est au centre d’un énième scandale.

Ce n’est pas la première fois que l’on relie élite, personnel politique ou people à la pédocriminalité. Que l’on se rappelle les affaires Podesta/Clinton, le Pizzagate, les affaires Epstein ou encore – géographiquement plus proche de nous – les enfants du juge Roche, l’affaire Luc Ferry, ou les mœurs douteuses d’un Frédéric Mitterrand ou d’un Pierre Bergé.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
fabrication du consentement

Le Media en 4-4-2Dix astuces pour transformer un homme en mouton

Le Media en 4-4-2 - 08 déc 2022

Voici les techniques de manipulation de masse telles que le linguiste américain Noam Chomsky les a analysées dans « La Fabrication du consentement : De la propagande médiatique en démocratie ».

   

Macron a utilisé le bâton contre les Gilets Jaunes, la carotte pour les moutons (le privilège de pouvoir aller au café avec un pass). Après des débats parlementaires (carotte) totalement inutiles, Élisabeth Borne démolit la démocratie à coups de 49-3 (le bâton). Mais nous restons en démocratie tant que les Français y croient.

Voici la recette à dix ingrédients utilisée par tout cabinet de conseil qui se respecte.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
3e guerre mondiale possible

VoltairenetCapables du pire, l’union de certains gouvernants rend la Guerre mondiale possible

Voltairenet - 08 déc 2022

La Seconde Guerre mondiale peut nous servir de leçon. Elle n’est pas apparue dans un ciel serein. Il ne s’agissait pas d’un combat des Bons contre les Méchants. Elle a juste été déclenchée par un regroupement imprévu de forces capable de tout détruire.

   

Après la crise économique de 1929, le monde entier était convaincu, à juste titre, que le capitalisme d’alors était fini. L’Union soviétique, seule, proposait une alternative, le bolchévisme. Bientôt les États-Unis en imaginèrent une seconde, les réformes structurelles du New Deal, puis l’Italie promut une troisième solution, le fascisme. Les grands capitalistes anglo-saxons choisirent de soutenir un nouveau régime, proche du fascisme, le nazisme. Ils pensaient que l’Allemagne attaquerait l’URSS, préservant ainsi leurs intérêts aussi bien menacés par les collectivisations bolchéviques que par les réformes économiques US. Cependant rien ne fonctionna comme prévu puisque l’Italie, l’Allemagne et le Japon formèrent l’Axe avec leur propre logique et que la guerre ne fut pas enclenchée contre les Soviétiques, mais contre les grandes fortunes qui la préparèrent.

Dans l’imaginaire collectif, nous ne tenons pas pour responsables les grands capitalistes anglo-saxons qui soutinrent le nazisme à ses début. Au contraire, nous nous souvenons des peuples britannique et états-unien comme ayant participé à la victoire.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Musk Twitter et les bots

Anguille sous rocheLa bataille d’Elon Musk contre les bots : C’est une guerre et nous allons la gagner

Anguille sous roche - 07 déc 2022

Plus d’un million de personnes se sont branchées sur les espaces Twitter pour entendre l’homme le plus riche du monde s’exprimer alors qu’il était en vol dans son jet privé samedi.

   

Au cours de ce podcast en direct animé par des personnalités indépendantes du monde des médias et de la société, suite à la publication des « Twitter Files » la semaine dernière, Elon Musk a été interrogé par un groupe important de détenteurs de coches bleues sur une variété de sujets relatifs à la plateforme de réseau social.

Le milliardaire de la technologie a été interrogé sur son plan pour gérer les bots sur Twitter 2.0. Les bots représentent 50 % du trafic internet mondial.

« Je vais vaincre les bots », a-t-il déclaré, « C’est une guerre, et nous allons la gagner. »

« Nous allons démasquer ceux qui veulent manipuler les gens », a-t-il ajouté.

Il a expliqué que les bots agissaient « de concert », mais il a l’intention de développer un logiciel qui lui permettra de contrôler l’influence des bots.

« Ces outils logiciels n’ont pas été écrits, mais nous les ferons », a-t-il dit.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
ivermectine bon contre le covid

Réseau InternationalLa vérité sur l’ivermectine

Réseau International - 07 déc 2022

De plus en plus de recherches montrent que l’ivermectine est un traitement essentiel pour le COVID-19.

   

L’ivermectine a été saluée comme un « médicament miracle » et, selon le rapport mondial sur la science de l’UNESCO, comme un élément essentiel de « l’une des campagnes de santé publique les plus triomphantes jamais menées dans le monde en développement ».

Cependant, depuis le début de la pandémie de COVID-19, les National Institutes of Health (NIH) et les autorités sanitaires affiliées ont vivement recommandé de ne pas utiliser l’ivermectine comme traitement potentiel du virus.

• Bien que la Food and Drug Administration (FDA) ait approuvé l’utilisation de l’ivermectine chez l’homme pour le traitement des maladies causées par des parasites, elle a également insisté sur le fait que l’ivermectine « n’a pas été démontrée comme étant sûre ou efficace » pour le traitement du COVID-19.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Don de sang pur

Réseau InternationalSuisse : Mise en relation des patients non vaccinés et des donneurs

Réseau International - 07 déc 2022

Un service de don du sang à but non lucratif commence à mettre en relation des patients non vaccinés et des donneurs.

   

Le médecin naturopathe suisse George Della Pietra estime que les gens du monde entier devraient être libres de choisir de se faire injecter ou non le vaccin contre le COVID-19.

Il estime qu’il devrait en être de même pour les personnes recevant des transfusions de sang « vacciné ».

« Le problème est qu’à l’heure actuelle, nous n’avons pas le choix », a déclaré Della Pietra, fondateur du service à but non lucratif Safe Blood Donation en 2021, qui met en contact des receveurs de sang non vaccinés avec des donneurs dans 65 pays.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
interview de Dominique Belpomme

Esprits FrançaisDominique Belpomme : Électrosensibilité: une véritable pandémie

Esprits Français - 06 déc 2022

Dominique Belpomme, cancérologue est l'invité de Ying Huang.

   

Il y a actuellement une pandémie électrohypersensible. En France par exemple on est à peu près à 5% d'électrosensibles en France et ce pourcentage ne fait que croître ce qui représente plusieurs millions d'individus qui sont intolérants à des basses intensités de champs électromagnétiques. Et c'est la même chose au niveau du monde c'est des centaines de millions d'électrohypersensibles dans le monde.

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
film : évasion fiscale

Mr MondialisationLa (Très) Grande Evasion : le film de Noël idéal sur le vol fiscal

Mr Mondialisation - 06 déc 2022

L’évasion fiscale est de notoriété publique, mais peu savent de quoi il en retourne vraiment.

   

Ou alors, très vaguement, comme d’une sorte de hold-up plus ou moins légal, dirigé à grande échelle par une minorité d’ultra-riches. De fait, La (Très) Grande Évasion représente sans doute, à ce sujet, le film qui manquait à notre siècle. Un film puissant, étonnamment limpide et exhaustif, s’offrant même le luxe d’un humour incisif, à propos d’un système déloyal qui ne cesse de se prétendre trop technique pour le commun des mortels.

La (Très) Grande Evasion est le nouveau film de Yannick Kergoat, écrit en collaboration avec Denis Robert (lanceur d’alerte dans l’affaire Clearstream) et produit/distribué par Wild Bunch, Le Bureau et La Grande Distribution.

Un film à présenter sans tarder, puisqu’il sera en salles dès ce 7 décembre.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
bétonisation des sols

Des écologistes défendent un bien commun contre « l’intérêt particulier » d’un maire06Bastamag

Bastamag - 06 déc 2022

Bétonisation des sols. Un projet d’agrandissement d’une zone d’activité menace 86 hectares de terres fertiles dans le Vaucluse.

   

En lutte contre la bétonisation, les opposants dénoncent les potentiels conflits d’intérêts du maire et les intimidations qu’ils subissent.

« C’est Byzance ! » Chaussures de randonnée aux pieds et sourire aux lèvres, Nicolas n’en revient pas de la qualité du sol qu’il arpente avec aisance, malgré les tranchées qui sillonnent la terre. Un terrain situé en bordure de Pertuis, commune de près de 20 000 habitants nichée au sud-est du Vaucluse, à une cinquantaine de kilomètres de Marseille. « Cette ancienne prairie n’a jamais reçu d’intrants et est particulièrement fertile », s’enthousiasme le jeune paysan. Au milieu des calcaires arides, la zone bénéficie notamment d’un avantage de taille : elle est parcourue de canaux du 19e siècle qui lui assurent une irrigation optimale. Alors que la parcelle n’a pas été entretenue depuis l’été, quelques pieds de tomates ont survécu au cagnard et les blettes se portent bien.

accéder à l'article