L’apocalypse du
Mont des Oliviers

Jugement dernier : vers la séparation des brebis et des boucs

En page d’accueil nous évoquions le fait que l’année 2021 était l’année du choix. On le voit aujourd’hui encore plus clairement, une division s’opère progressivement au sein de l’humanité. Elle se scinde petit à petit en deux camps de plus en plus distincts.

Il y a ceux qui résistent à la dictature grandissante, et ceux qui y succombent. Il y a ceux qui ne se font pas injecter la thérapie génique expérimentale, et ceux qui se laissent OGM-mifiés. Il y a ceux qui ne votent plus, et les autres qui se laissent encore séduire. Il y ceux qui se questionnent et qui pensent par eux-mêmes, et les autres qui se laissent endoctrinés et manipulés. Il y a ceux qui éduquent eux-mêmes leurs enfants, et ceux qui confient leurs enfants à l’éducation nationale dépravée. Il y a ceux qui se rassemblent en campagne pour expérimenter la vie à plusieurs, et ceux qui se laissent agglutiner en ville par facilité. Il y a ceux qui font des efforts pour se tourner vers les autres et le monde spirituel, et ceux qui se replient sur eux-mêmes et se coupent de leur source régénératrice. Il y a ceux qui vont accepter de faire grandir l’impulsion christique en eux, et ceux qui vont la rejeter…

On peut continuer à faire l’autruche, rêver que tout va revenir comme avant, mais force est de constater qu’une scission s’opère dans l’humanité.

Elle est irréversible, rien ne va revenir comme avant et pour cause. Cette séparation était anticipée et annoncée par notre Créateur lui-même. Elle est en lien avec la Parousie du Christ et le Jugement dernier.

« Quand le Fils de l’homme viendra, auréolé de la lumière de la révélation, entouré de tous les anges, il montera sur le trône qui domine le royaume de sa révélation. Il rassemblera devant sa face tous les peuples du monde et il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs. Et il placera les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. »

Matthieu [25/31-33]

L’humanité vit le moment de la grande séparation ou du grand choix. C’est ce qu’explique le Christ à ses disciples le jour du mardi saint de la semaine pascale de l’an 33. Ces paroles sont retranscrites dans l’évangile de Matthieu dans la « petite apocalypse ». Le texte mentionne la séparation de l’humanité en deux civilisations, celle orientée vers le bien de tous et la magie blanche et celle plongée dans la facilité, la paresse et la magie noire.

Il est important de prendre conscience que nous avons toujours le choix face à la vie, même si nous ne voyons pas à priori d’issue !

Il est capital de comprendre que l’être humain dispose du libre arbitre !

Pour compléter, vous pouvez lire l’article pour adulte : L’épreuve de la division – un point de vue spirituel écrit par Pierre Lassalle.

Voici deux versions de la petite apocalypse écrites par deux prêtres de la Communauté des chrétiens. Ce texte est à lire soigneusement, à méditer, voir à travailler en petit groupe. Ensemble on va plus loin dans les compréhensions.

L’apocalypse du mont des Oliviers

Mt 24/1-51 Traduction nouvelle de Pierre Lienhard

1 Étant sorti, Jésus s’éloigna du Temple; et ses disciples s’approchèrent pour lui faire remarquer les bâtiments du Temple. 2 Mais il leur répondit : “Vous voyez tout cela ? Je vous le dis et je l’affirme : il ne restera pas ici une pierre qui ne soit séparée d’une autre pierre.”

Apocalypse du mont des Oliviers

Mt 24/1-51 d’après la traduction allemande d’Emil Bock

1 Lorsque Jésus sortit du temple, ses disciples se rassemblèrent autour de lui et lui firent remarquer les constructions du Temple. 2 Il leur dit alors : “Vous voyez à présent tout ceci dans sa forme extérieure. Mais je dois vous le dire : il ne restera ici aucune pierre sur une autre. Tout sera livré à la destruction.”

3 Alors qu’il était assis sur le mont des Oliviers, les disciples vinrent lui demander en aparté : “Dis-nous quand cela adviendra, et quel sera le signe de ton retour et de l’accomplissement de l’éon actuel ?”

3 Et comme il s’était assis sur le mont des Oliviers, ses disciples, réunis en cercle intime, vinrent à lui et dirent : “Dis-nous quand ces événements arriveront et à quels signes nous pourrons reconnaître ton arrivée en esprit et l’achèvement de cet orbe de temps ?”

4 Jésus répondit : “Veillez à ce que personne ne vous séduise. 5 Car il en viendra beaucoup qui se serviront de mon nom et qui diront : moi je suis le Christ ; et ils en séduiront beaucoup. 6 Il vous arrivera d’entendre des guerres et des bruits de guerres. Tâchez de ne pas vous laisser troubler. Il faut que cela arrive, mais ce ne sera pas encore la fin. 7 En effet, on verra se dresser peuple contre peuple, royaume contre royaume. Il y aura un peu partout des famines et des séismes. 8 Ce seront là les débuts des douleurs de l’enfantement.

4 Jésus répondit : “Prenez garde à ce que personne ne vous mène sur de mauvaises voies. 5 Il en viendra beaucoup qui se réclameront de mon nom. Ils diront : Je suis le Christ. Ils induiront un grand nombre d’hommes en erreur. 6 Vous entendrez des mêlées de guerre et des cris de guerre ; veillez à ce que cela ne brise pas votre courage intérieur. Il est nécessaire que toutes ces choses arrivent. Mais le but du devenir n’est pas encore atteint pour autant. 7 Une partie de l’humanité se dressera contre l’autre, un royaume contre l’autre. Partout éclateront des famines et des tremblements de terre. 8 Il ne s’agira pourtant que des premières douleurs de la naissance du monde nouveau.

9 Vous serez alors vous-mêmes livrés à l’oppression, on vous tuera et vous serez mis à l’écart par tout le monde à cause de mon nom. 10 Ils seront nombreux, alors, ceux qui perdront leur équilibre et qui se trahiront et se haïront les uns les autres. 11 De nombreux faux prophètes se lèveront et ils séduiront beaucoup de gens. 12 Et dans l’anarchie qui se généralisera, la faculté d’aimer s’éteindra chez plus d’un. 13 Mais celui dont la patience ne perdra pas de vue le but sera sauvé. 14 Cette bonne nouvelle du royaume sera annoncée à toute la terre habitée, pour servir de témoignage à tous les peuples, et alors viendra la fin.

9 On vous précipitera dans de grandes souffrances et de grandes détresses ; on vous tuera : la haine de tous les peuples se tournera vers vous, parce que mon être est en vous. 10 Beaucoup d’hommes perdront alors le maintien dans leur je, ils se combattront traitreusement et s’enflammeront de haine les uns envers les autres. 11 Il en paraîtra beaucoup qui se feront la voix des esprits du mensonge ; ils en entraîneront beaucoup dans des voies erratiques. 12 Et quand le chaos grandira dans des proportions de plus en plus incalculables, la faculté d’aimer se refroidira chez de nombreux humains. 13 Seul celui qui tiendra bon jusqu’à ce que le but soit atteint pourra trouver le salut. 14 Ce message du royaume divin sera annoncé dans l’humanité entière, pour servir de témoignage à tous les peuples. Alors le but sera proche.

15 Lorsque vous verrez l’idolâtrie et la désolation établies dans le lieu saint, comme l’annonçait le prophète Daniel, – que le lecteur comprenne ! – 16 alors que ceux qui sont en Judée fuient vers les montagnes, 17 que celui qui est sur le toit ne descende pas pour prendre ce qui est dans sa maison, 18 et que celui qui sera dans son champ ne revienne pas en arrière pour prendre son manteau. 19 Malheur aux femmes qui, en ces jours-là, seront enceintes et allaiteront ! 20 Priez pour que votre fuite ne survienne pas en hiver ou un jour de sabbat. 21 Car la détresse alors sera telle qu’il n’y en a pas eue depuis l’origine du monde jusqu’à ce jour, et qu’il n’y en aura jamais plus. 22 Et si ces jours-là n’étaient pas écourtés, rien de ce qui est incarné sur terre ne serait sauvé ; mais ces jours-là seront écourtés, à cause de ceux qui ont pu être choisis.

15 Et quand vous verrez la figure abominable du je plongé dans la confusion, dont le prophète Daniel dit qu’elle se dresse au lieu sacré – que celui qui lit prête attention au sens – 16 , alors que ceux qui se trouvent en Judée fuient sur les hauteurs de la montagne. 17 Et que celui qui est sur le toit ne descende pas pour rassembler ce qui est dans sa maison. 18 Et que celui qui est dehors en plein champ ne se retourne pas pour aller chercher son vêtement. 19 Malheur à celles et ceux sui seront enceintes et allaiteront en ces jour-là. 20 Priez pour que votre fuite ne tombe pas pendant les tempêtes de l’hiver ni la rigueur du jour de Saturne. 21 Un fardeau oppressant pèsera sur les âmes, comme jamais encore depuis le commencement du monde jusqu’à ce moment présent, et comme jamais plus à l’avenir. 22 Et si ces jours n’étaient pas abrégés, tout ce qui a corps sur terre n’aurait d’autre sort que l’anéantissement total. Mais à cause des hommes qui accueillent en eux l’existence supérieure, les jours sont abrégés.

23 Si alors quelqu’un vous dit : Voici, le Christ est ici, ou là, ne le croyez pas. 24 Car il surgira des faux Christs et des faux prophètes qui seront à l’origine de visions grandioses et de choses prodigieuses, en vue de séduire si possible même ceux qui sont choisis. 25 Voici, je vous l’ai prédit. 26 Si donc on vous dit : Voyez, il est dans le désert, ne sortez pas ; voyez, il est dans son cellier, ne le croyez pas. 27 Car la venue du Fils de l’homme sera comme l’éclair qui naît à l’est et illumine tout jusqu’à l’ouest. 28 S’il y a quelque part un cadavre, les vautours s’y rassembleront.

23 Si alors quelqu’un vous dit : Voyez, le Christ est ici, ou voyez, il est là !, ne le croyez pas. 24 Car certains surgiront, qui se nommeront Christ et pourtant ne le seront point et des prophètes qui ne le sont pas réellement. Ils susciteront de grandes visions et feront des prodiges, pour pousser les hommes sur de fausses voies, si possible également ceux en qui vit déjà l’existence supérieure. 25 Voici, je vous l’ai dit par avance. 26 Si l’on vous dit : Voyez, il est dans la solitude du désert, n’y allez point. Et si l’on dit : voyez, il est dans la chambre de son palais, n’en croyez pas un mot. 27 Comme la flamme de l’éclair jaillit au Levant et lance son éclat jusqu’au Couchant, ainsi sera la venue en esprit du Fils de l’homme. 28 Là où se trouve quelque chose de mort, là s’assemblent les vautours.

29 Aussitôt, après ces journées de détresse, le soleil s’obscurcira et la lune ne donnera plus sa clarté, et les étoiles tomberont du ciel et les puissances du monde céleste seront ébranlées. 30 C’est alors que paraîtra le signe du Fils de l’homme dans le monde céleste, et alors toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine et verront venir le Fils de l’homme porté par les nuées du ciel, nanti de puissance et d’un grand rayonnement de pensée. 31 Et il enverra les anges, et au son éclatant de la trompette ils rassembleront des quatre vents ceux qu’il a choisis, d’une extrémité des cieux à l’autre.

29 Aussitôt après ces journées de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune cessera de luire, les étoiles tomberont du ciel et les puissances des sphères célestes se mettront en mouvement. 30 Alors le signe du Fils de l’homme s’illuminera dans le domaine de l’esprit ; toutes les tribus de la Terre contempleront, au milieu de leurs cris de détresse, le Fils de l’homme qui vient dans des nuées d’éther, entouré des forces puissantes des Esprits du mouvement, entouré de l’éclat rayonnant des Esprits de la révélation. 31 Et il enverra ses anges en faisant retentir la grande trompette, et ils rassembleront tous ceux qui sont alliés avec lui, en tant que porteurs de l’existence supérieure venant des quatre coins de l’univers, d’une extrémité des cieux à l’autre.

32 Que l’image du figuier vous instruise : lorsque sa branche devient tendre et que pousse la feuille, vous savez que l’été est proche. 33 De même, lorsque vous verrez toutes ces choses, sachez : Il est proche, à notre porte. 34 Oui, il en est ainsi, je vous le dis : la génération présente ne passera pas avant que tout cela ne commence à se réaliser. 35 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas.

32 Tirez leçon de l’image que vous offre le figuier. Quand la sève coule à travers ses branches et que ses feuilles sortent, vous reconnaissez que l’été est proche. 33 Ainsi vous aussi, lorsque vous verrez apparaître tout cela, vous devez reconnaître que le temps est proche. 34 Oui, je vous le dis : avant même que le temps de cette génération ne touche à sa fin, les premiers signes se montreront. 35 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas.

36 Quant au jour et à l’heure, nul ne les connaît, ni les anges des mondes célestes, ni même le Fils, mais uniquement le Père. 37 Lorsque la présence du Fils de l’homme se manifestera, il en sera comme aux jours de Noé. 38 Car, dans les jours qui précédèrent le Déluge, on mangeait, on buvait, on se mariait et on donnait en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans l’Arche : 39 et on ne se rendait compte de rien, jusqu’à ce que vînt le Déluge et qu’il emportât tout le monde. Il en sera de même lors de l’avènement du Fils de l’homme. 40 Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé ; 41 de deux femmes occupées à moudre, l’une sera prise et l’autre laissée.

36 Quant au jour et à l’heure, nul ne les connaît, ni les anges dans les cieux, ni le Fils, mais seulement mon Père. 37 Comme les jours de Noé seront ces temps où le Fils de l’homme se manifestera. 38 De même que dans les jours d’avant le Déluge, les hommes mangeaient et buvaient, ils prenaient femme ou mari, jusqu’à ce que Noé entrât dans l’arche, 39 de même que les hommes ne se rendaient pas compte de la situation, jusqu’à ce vînt la grande montée des eaux qui emportèrent tout, ainsi en sera-t-il lorsque le Fils de l’homme se manifestera. 40 Deux hommes seront dehors, aux champs ; , l’un est saisi, l’autre laissé pour compte. 41 Deux femmes moudront au moulin ; l’une est saisie, l’autre laissée pour compte.

42 Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient. 43 Il est, sans doute, clair pour vous que si le maître d’une demeure savait à quelle de la nuit le voleur viendra, il veillerait et ne permettrait pas qu’on perce sa maison. 44 Tenez-vous donc prêts vous aussi, car le Fils de l’homme vient à l’heure où vous n’y pensez pas.

42 Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour viendra votre Seigneur. 43 Vous l’avez bien compris : si le maître de maison savait à quelle heure de la nuit vient le voleur, il veillerait et ne permettrait pas que l’on pénètre par effraction dans sa maison. 44 Tenez-vous donc prêts, car le Fils de l’homme vient à une heure imprévue.

45 Dès lors, qui sera le serviteur fidèle et sage à qui le maître a confié sa maisonnée pour qu’il la nourrisse en temps utile ? 46 Bienheureux le serviteur que son maître, à son retour, trouvera ainsi occupé. 47 Il en est ainsi, je vous le dis : il lui confiera tous ses biens. 48 Mais si le serviteur en question est mauvais et se dit en son cœur : mon maître prend son temps, 49 et qu’il se met à battre ses compagnons de service, à manger et à boire avec les ivrognes, 50 le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, 51 et il le retranchera pour l’envoyer parmi les hypocrites, où seront les lamentations et les grincements de dents.”

45 Imaginez un serviteur fidèle et sage que le maître a installé pour tenir sa maison et donner à tous les repas en temps voulu. 46 Bienheureux ce serviteur si le maître à son retour le voit occupé à remplir sa fonction. 47 Oui, je vous le dis, il lui confiera tous ses biens. 48 Mais s’il est un mauvais serviteur, il se dit en lui-même : Mon maître reste longtemps au loin ; 49 et s’il commence à tourmenter les autres serviteurs et à manger et boire avec les ivrognes, 50 le maître du serviteur arrivera un jour où celui-ci ne l’attendait pas et à une heure qu’il ne connaît pas. 51 Il aura l’impression d’être mis en pièces par l’épée ; comme tout être de non-vérité et de mensonge, il sera rejeté dans un monde où il n’y a que plaintes et grincements de dents.”

FrançaisDeutschEnglishEspañolItalianoPortuguêsРусский