Parousie
2030

Qu’est-ce que la Parousie ?

Parousie est un mot d’origine grecque qui signifie « présence », ou « venue », ou encore « retour ». Dans le christianisme, « la Présence du Christ » fait référence à « Sa nouvelle venue » comme cela est annoncé dans les Actes des apôtres [1,11]

« Il reviendra, de la même manière que vous l’avez vu monter au ciel. »

Le terme « Christ » fait référence à l’aspect Fils de la Trinité. C’est Dieu lui-même, le Logos, le Verbe qui s’est fait Homme ! Il s’est incarné il y a 2 000 ans pour l’humanité toute entière et il est important de le concevoir au-delà des religions. Il est le créateur de notre cosmos, de toute vie sur Terre, c’est le Grand Patron.

Sa seconde venue ne se fait plus dans un corps de chair, mais dans un corps angélique. Il est de retour « sur les nuées du ciel » [Mathieu 24,30], c’est-à-dire dans le monde suprasensible le plus proche du physique, le monde éthérique qui imprègne et relie toute vie.

Annonces de la seconde venue du Christ

Rudolf Steiner - médaillon​Rudolf Steiner a vécu une rencontre avec le Christ en 1903 [1]. Il est le premier, en janvier 1910, à parler du retour du Christ dans le monde éthérique, et non d’un retour sur le plan physique.

Il annonça l’année 1933 comme le début de Sa Parousie.

Peter Deunov - médaillonPeter Deunov annonça la seconde venue du Christ en octobre de cette même année 1910 [2]. La Parousie du Christ s’effectuerait selon lui en 1914. Le dimanche 22 mars 1914, lors d’une célébration, il proclama :

« Peu de gens réalisent l’importance de cette journée. Ce sera un jour dont on se souviendra, car aujourd’hui une époque est terminée et une nouvelle commence. Aujourd’hui est un grand jour spirituel. Il y a un rassemblement là-haut d’où tous nos amis vous envoient leurs salutations. »

Pierre Lassalle - médaillonPierre Lassalle rencontra le Christ pour la première fois en 1987 [3]. Il donna en décembre 1995 à Paris sept conférences sur le thème du Retour du Christ dans le monde éthérique. Le 1e avril 2001 il réussit à faire rencontrer le Christ à une quarantaine de personnes préparées pour l’occasion.

« En cette période troublée où l’humanité a perdu ses repères et où chacun cherche, en vain, dans le monde extérieur un but auquel se raccrocher, le Christ nous tend la main. Il est là, plus proche de vous que votre main droite. Le drame est que presque personne ne le sait. »

[1]  Mentionné par Günter Röschert dans Résurrection du Christ et de l’être humain (traduction Daniel Kmiecik – www.triarticulation.fr/AtelierTrad)
[2]  Prophecy of Peter Deunov (Beinsa Douno) de Robert Powell et Harrie Salman (Sophia Foundation – sophiafoundation.org)
[3]  Préface du recueil des sept conférences Parousie – La Présence du Christ de Pierre Lassalle (disponible en ebook aux éditions Terre de Lumière)

Pourquoi 2030 ?

Parousie 2030 - trancheLe Logos s’incarne il y a deux mille ans et introduit dans l’humanité un rythme solaire de trente-trois ans et un tiers, soit trois cycles par siècle. Les trois dernières années de chaque cycle sont plus fortes car analogiquement en lien avec l’incarnation du Christ en l’homme Jésus.

Ainsi les années 1931, 1932, 1933 correspondent à la fin du 57e cycle après l’an 33 et prend fin en avril 1933. Nous savons que l’individu utilise les trois outils que sont la pensée, le sentiment et la volonté pour agir et s’exprimer dans le monde.

Ainsi, nous constatons des faits marquants en 1933 montrant comment les forces du mal ont manié la peur et la terreur pour s’opposer à la mission du Christ… la volonté de l’être humain a été attaquée par l’asservissement, le totalitarisme despotique, la peur du futur… Notons entre autres…

  • 30 janvier 1933 : Adolf Hitler devient Chancelier et accède au pouvoir. Montée du nazisme et mise en place du IIIème Reich.
  • 4 mars 1933 : Franklin Roosevelt devient le 32e président des États-Unis. C’est lui qui ordonne le lancement du Projet Manhattan et la création de la première bombe atomique.

Les années 1964, 1965, 1966 correspondent à la fin du 58e cycle après l’an 33 et prend fin en août 1966. À cette époque, le mouvement Peace and Love, mai 68 et le culte de la fausse liberté étouffent l’action du Christ dans le monde éthérique. Le combat se situe plus au niveau du sentiment de l’être humain qui est alors entaché par le bonheur égoïste, la quête de prise en charge, le consumérisme, le laisser aller, comme pour échapper aux guerres et aux anciens codes de la société. Mais la désacralisation de l’humanité continue de progresser…

  • 8 décembre 1965 : fin du concile Vatican II et ouverture de l’église sur le monde technocratique.
  • 12 avril 1966 : les Américains commencent à bombarder le Vietnam du Nord.
  • 18 avril 1966 : Mao lance la révolution culturelle en Chine.

Les années 1997, 1998, 1999 correspondent à la fin du 59e cycle après l’an 33 et prend fin en décembre 1999. Les forces ténébreuses avancent dans l’ombre et utilisent l’avènement de l’ordinateur, des nouvelles technologies de l’information et de l’intelligence artificielle pour plomber l’être humain. Leur objectif est de le couper définitivement de sa nature divine… la pensée de l’être humain est alors attaquée par l’illusion de l’intelligence machine, le manque de réflexion individuelle en dehors de la conscience collective, le mensonge du virtuel…

  • 11 août 1999 : dernière éclipse solaire totale du siècle, voire du millénaire
  • 26, 27, 28 décembre 1999 : énorme tempête en France et boum de l’internet par insécurité

Les moments forts de la prochaine Parousie, c’est-à-dire les plus imprégnés de l’impulsion christique, se dérouleront les années 2031, 2032 et 2033, soit 60 cycles depuis l’an 33 jusqu’en avril 2033.

Les 4 cavaliers de l'apocalypse

Les forces adverses s’y préparent d’arrache-pied, ainsi ces trois attaques passées se combinent à une quatrième : celle de la démolition de l’individualité elle-même. Il est à noter qu’au milieu du cycle actuel de 33 ans et un tiers, soit les 2018, 2019 et 2020, l’humanité se voit embarquée dans un confinement planétaire pour enrayer une pandémie qui ne tue pas plus qu’une grippe saisonnière. Le bolchévisme et le nazisme d’antan se sont transformés aujourd’hui en une dictature technico-sanitaire à l’échelle planétaire. Le consumérisme, le New Age et le besoin de prise en charge a muté dans un mouvement de contre-culture bariolée et colorée avec à la clé, le crédit social et l’esclavage. Le formidable développement de l’informatique est devenu la pierre angulaire de l’ennemi. Il permet à terme, avec l’intelligence artificielle, le traçage, le fichage, le flicage et le contrôle de tout ce qui est vivant sur la planète.

Les trois outils de la personnalité sont pilonnés comme jamais. L’ennemi en vient maintenant à s’attaquer directement à l’individualité, le support de la divinité en l’homme, son « Je » suis. Or, d’un point de vue spirituel, le Je est directement relié au sang humain. Dans ce contexte, quoi de pire que d’empoisonner le sang de l’être humain avec des injections hautement toxiques qui n’ont rien d’une vaccination afin d’anéantir toute aspiration au spirituel et à la révélation de soi.

La Parousie 2030 est au cœur de l’enjeu actuel et l’humanité ne doit pas passer à côté de ce rendez-vous !

« C’est maintenant l’heure de la décision pour ce monde ; c’est maintenant que la puissance qui régit ce monde va être jetée dehors. Et moi, quand je serai élevé et que j’aurai échappé aux servitudes de la terre, j’attirerai tout le monde à moi. »

Jean [12/31-32]

La puissance qui régit ce monde

L’événement le plus important de ces 100 dernières années est bel et bien le retour du Grand Patron, et les puissances à l’œuvre dans ce monde vont faire tout leur possible pour que l’humanité se perde et passe à côté de sa destinée. C’est que le Prince de ce monde, ou l’Antéchrist, ou encore Ahriman … selon les croyances de chacun – travaille sans relâche à « abêtiser » l’homme, et ses aides sont légions. L’état profond et les mondialistes avec leurs institutions financières, agences de renseignement et organes médiatiques… sont assurément à sa botte.

Les écritures indiquent que l’apparition de l’Antéchrist devrait précéder le retour du Christ.

« Que personne ne vous abuse d’aucune manière. Auparavant doit venir l’apostasie et se révéler l’Homme impie, l’Être perdu, l’Adversaire, celui qui s’élève au-dessus de tout ce qui porte le nom de Dieu ou reçoit un culte, allant jusqu’à s’asseoir en personne dans le sanctuaire de Dieu, se produisant lui-même comme Dieu. »

[II Théssaloniciens 2, 3/4]

Ce sont les temps de la tribulation. « Monsieur Global » déroule donc l’Agenda 2030 et rêve de connecter tous les hommes à son « cloud ». En réalité le grand reset prôné par Klaus Schwab n’est qu’une pâle copie inversée du grand saut d’évolution préparé actuellement par le Christ et le monde angélique. Le vrai reset n’est pas de renoncer à la liberté et de connecter son corps au cloud et à la Bête, mais de combattre pour la souveraineté de l’être et se relier en toute liberté à l’impulsion christique et au Christ grandissant dans notre cœur.

Bibliographie

Nous vous encourageons à faire votre propre cheminement concernant la seconde venue du Christ.

Voici quelques ouvrages qui vous permettront de vous familiariser avec cette réalité pleine d’espérance.

La venue du Christ Dans l'éthérique - Serge O. Prokofieff

éditions Triades

Serge O. Prokofieff

L'apparition du Christ dans le onde éthérique - Rudolf Steiner

éditions E.A.R.

Rudolf Steiner

L'expérience du Christ - Pierre Lassalle

éditions Terre de Lumière

Pierre Lassalle

La seconde venue - Beinsa Duono

éditions Astrala

Beinsa Duono

Présence du Christ - Hans-Werner Schroeder

éditions IONA

Hans-Werner Schroeder

 
FrançaisDeutschEnglishEspañolItalianoPortuguêsРусский