Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
L'Europe un gigantesque champ de bataille

VoltairenetL’Europe entière est un champ de bataille

Voltairenet - 27 jan 2023

L’ensemble du continent européen abrite désormais des stocks d’armes conçus pour un affrontement global, pour une Guerre Mondiale.

   

La Fédération des Scientifiques Américains (FAS) confirme en janvier l’information donnée par Grandangolo en décembre 2022 sur la base d’un document de l’US Air Force : l’avion C-17A Globemaster a été autorisé à transporter en Italie et d’autres pays européens la bombe nucléaire USA B61-12. Des fonctionnaires de l’Administration Biden ayant annoncé que l’envoi des B61-12 aurait été anticipé en décembre, nous estimons que les nouvelles bombes nucléaires USA sont déjà en train d’arriver en Europe pour être déployées contre la Russie.

Les USA et l’Otan sont en train de déverser en Ukraine d’énormes quantités de munitions pour l’artillerie lourde fournie aux forces armées de Kiev. Les États-Unis —selon les données officielles— ont jusqu’à présent envoyé en Ukraine plus d’un million de munitions pour obusiers de 115 mm, plus des dizaines de milliers de missiles. Environ 300 000 projectiles proviennent de dépôts militaires US en Israël. L’envoi d’armes est géré par un réseau international dans lequel Camp Derby joue un rôle central. C’est le plus grand arsenal des USA hors de la mère-patrie, relié au port de Livourne et à l’aéroport militaire de Pise. Le Royaume-Uni, la France, la Pologne et la Finlande sont en train de fournir des chars d’assaut à Kiev, et la Pologne acquiert aux USA des chars Abrams dont une partie peut être destinée à l’Ukraine.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
l'Europe sous tutelle

VoltairenetLa guerre en Ukraine pour maintenir l’Union européenne sous tutelle

Voltairenet - 26 jan 2023

C’est difficile à admettre, mais les Anglo-Saxons ne s’en cachent pas. Pour paraphraser une citation célèbre du premier secrétaire général de l’Alliance, l’Otan a été conçue pour « garder la Russie à l’extérieur, les Américains à l’intérieur et l’Union européenne sous tutelle ».

   

Il n’y a aucune autre interprétation possible de la poursuite des inutiles « sanctions » contre Moscou et des vains combats meurtriers en Ukraine.

Cela fait presque un an que l’armée russe est entrée en Ukraine pour appliquer la résolution 2202 du Conseil de sécurité. L’Otan, rejetant ce motif, considère au contraire que la Russie a envahi l’Ukraine pour l’annexer. Dans quatre oblasts, les référendums d’adhésion à la Fédération de Russie semblent confirmer l’interprétation de l’Otan, sauf que l’Histoire de la Novorossia confirme l’explication de la Russie. Les deux narrations se poursuivent en parallèle, sans jamais se recouper.

Pour ma part, ayant édité un bulletin quotidien durant la guerre du Kosovo [1], je me souviens que la narration de l’Otan à l’époque était contestée par toutes les agences de presse des Balkans, sans que j’aie le moyen de savoir qui avait raison. Deux jours après la fin du conflit, des journalistes des pays membres de l’Alliance atlantique purent se rendre sur place et constater qu’ils avaient été bernés. Les agences de presse régionales avaient raison. L’Otan n’avait cessé de mentir. Par la suite, alors que j’étais membre du gouvernement libyen, l’Otan, qui avait un mandat du Conseil de Sécurité pour protéger la population, l’a détourné pour renverser la Jamahiriya arabe libyenne, tuant 120 000 des personnes qu’elle devait protéger. Ces expériences nous montrent que l’Occident ment sans honte pour couvrir ses actes.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
l'Europe vassale des Etats-Unis

Réseau InternationalLes États-Unis veulent rendre l’intégration de l’UE dans l’OTAN irréversible

Réseau International - 13 jan 2023

Il est évident pour moi que le vrai objectif stratégique des États-Unis n’est pas prioritairement l’affaiblissement de la Russie. L’affaiblissement de la Russie est un objectif annexe de l’objectif principal qui est le remodelage de l’ordre mondial dans le cadre préparatoire de l’accélération du calendrier de confrontation future.

   

J’ai écrit il y a peu de temps que les États-Unis avaient choisi une position jusqu’auboutiste.

Je le maintiens.

Ils se sont mis dans un engrenage terrible et au lieu de naviguer avec prudence et retenue, ils essaient de placer les Européens dans le même engrenage qu’eux.

Ils prennent acte de la rupture maintenant définitive de la coopération internationale, ils jouent à fond le clivage et veulent le rendre irréversible.

La position de la France et de l’Italie favorables aux négociations et à un retour au statu quo antérieur, la position des industriels Allemands qui veulent rester partenaires de la Chine, les dérange.

Ils saisissent ce moment de bascule en Ukraine pour forcer la main aux Européens avec l’aide des chevaux de Troie atlantistes forcenés comme von der Leyen, Charles Michel et les Verts allemands.

Je crois que nous sommes à un point critique au plan des relations internationales. Ou au plan de l’ordre mondial.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Les Etats-Unis entubent l'Europe

Le courrier des stratègesL’Europe accuse les Etats-Unis de l’avoir trahie en s’enrichissant de la guerre

Le courrier des stratèges - 28 nov 2022

Coup de théâtre : l’Europe se révolte et accuse les Etats-Unis de l’avoir trahie en s’enrichissant de la guerre en Ukraine.

   

Neuf mois après le début de la guerre en Ukraine, l’Europe se révolte contre les Etats-Unis (jusqu’ici son principal allié) accusant Washington de s’être enrichi de la guerre en vendant son gaz à l’Europe à un prix plus cher (que celui de la Russie) et en inondant le continent d’armes américaines. Un scénario que les Russes avaient pourtant prédit dès le début du conflit

L’Europe s’est-elle réveillée trop tard? La question a toute sa pertinence. Car, plus de 9 mois après la guerre en Ukraine, tout laisse à croire que les Etats-Unis d’Amérique sont les plus grands gagnants de ce conflit qui a complètement bouleversé l’ordre (géopolitique) mondial.

En tout cas, du côté de l’Europe, la colère gronde et à Bruxelles, certains ne se font pas de doute que Washington est le seul à avoir tiré les marrons du feu. C’est du moins la révélation faite par le média Politico.com ce 24 novembre. En effet, d’après cette source, de hautes personnalités au sein de l’Union Européenne accusent, en coulisse, Joe Biden, président des Etats-Unis, de s’enrichir de la guerre pendant que l’Europe est au bord de l’implosion.

D’après la source, l’une des premières causes de cette colère européenne est due aux subventions massives que les Etats-Unis ont récemment accordées aux entreprises présentes sur leur sol. Une décision américaine qui fait trembler l’Europe qui a peur de voir des centaines d’entreprises quitter le Vieux Continent pour s’installer au Pays de l’Oncle Sam.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
L’empire du mensonge et de la guerre

Le Saker FrancophoneFascination américaine et suicide européen

Le Saker Francophone - 30 oct 2022

L’Amérique nous hypnotise à volonté, elle nous pousse au suicide et sans forcer son talent.

   

La dette et les usuriers des fonds de pension comme Fink, c’est elle ; le transhumain et le Reset c’est elle et ses milliardaires ; le virus et les vaccins c’est elle (Bourla veut dire « plaisanterie », burla, en espagnol) ; la russophobie et l’extermination nucléaire en Europe, ce sera aussi elle (elle est sûre que jamais la Russie complexée ne s’en prendra à elle directement) ; les nouvelles chasses aux sorcières et le nouveau puritanisme moral, c’est elle ; les privatisations et la déglingue à la Dick, c’est toujours elle. Elle va nous exterminer et nous l’en remercions, et nous la divinisons. Elle fait penser au serpent biblique : elle amène la connaissance, une connaissance vide et creuse, et nous perdons tout au passage. Mais nous sommes contents. Comme le serpent du Livre de Jungle, elle nous hypnotise avant de nous bouffer l’Amérique.

« Quoi qu’il arrive, et quoi qu’on pense de l’arrogance du dollar ou des multinationales, c’est cette culture qui fascine mondialement ceux mêmes qui ont à en souffrir, et ce de par cette conviction intime et délirante d’avoir matérialisé tous leurs rêves. »

Jean Baudrillard

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Le curieux whodunit des Nordstreams 1 et 2

Le Saker FrancophoneLe curieux whodunit des Nordstreams 1 et 2

Le Saker Francophone - 26 oct 2022

Tom Luongo : Le jeu géopolitique est comme une partie à sept joueurs de l’ancien jeu chinois, le Go. Et dans ce jeu, nous avons atteint un point d’inflexion où certaines factions se regroupent et d’autres se divisent. La faction qui ne veut pas faire de compromis sur son avenir est la plus dangereuse à la table.

   

Immédiatement après que la preuve de l’explosion des gazoducs a été apportée, tout le monde (y compris moi-même) a avancé sa théorie sur le coupable.

Nombreux sont ceux qui, par réflexe, pointent du doigt les déclarations de Joe Biden et de Victoria Nuland concernant la suppression du gazoduc Nordstream 2 avant que la guerre en Ukraine n’éclate. Mais, et alors ? Pourquoi avoir attendu sept mois pour mettre cette menace à exécution ? Et pourquoi se débarrasser en même temps de Nordstream 1 ?

L’argument repose sur l’idée que les États-Unis sont désormais un État voyou entièrement contrôlé par des néoconservateurs qui y voient l’occasion de faire d’une pierre deux coups sur le plan géopolitique, en entrant en guerre contre la Russie tout en reprenant la domination sur une Europe vassale.

C’est en effet le sentiment qui prévaut dans l’ensemble des médias alternatifs anti-américains. De Pepe Escobar à Bernard de Moon of Alabama, l’empressement à faire le lien entre le mobile (Escobar) et les moyens (MoA) est assez convaincant.

Cependant, je ne suis pas d’accord...

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
le scandale des vaccins Covid

Anguille sous rocheLes vaccins sont le plus grand scandale de corruption de l’histoire de l’humanité

Anguille sous roche - 15 oct 2022

« L’achat de 4,5 milliards de doses du vaccin Covid-19 pour 450 millions de résidents de l’UE est le plus grand scandale de corruption de l’histoire de l’humanité », selon le politicien croate Mislav Kolakušić.

   

Kolakusic et d’autres députés européens ont demandé à Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, quand elle rendrait publiques ses communications avec Albert Bourla, PDG de Pfizer, concernant l’achat des « vaccins ».

« La session d’hier de la commission Covid a montré, une fois de plus, que le Parlement européen n’est rien d’autre qu’une gigantesque illusion de démocratie pour tromper les peuples d’Europe en leur faisant croire que leurs intérêts sont représentés au Parlement. Ce n’est pas le cas »

M. Anderson

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Italie vs mondialistes

Le courrier des stratègesL’Italie tourne le dos à l’élitisme mondialiste et ouvre une crise de l’Europe

Le courrier des stratèges - 26 sep 2022

Le camouflet est cinglant pour la caste mondialisée qui perd une pièce de plus dans le puzzle européen, après la victoire des "populistes" en Suède la semaine dernière.

   

Les élections législatives (Chambre et Sénat) n'ont pas réservé de surprise : le parti de Giorgia Meloni (Fratelli d'Italia, qualifié par la presse subventionnée de néo-fasciste) est sorti en tête à 26,5%, devant le parti démocratie à 19,4%. Au final, le "centre-droit' remporte 44% des suffrages, le mouvement 5 étoiles près de 15%, et la gauche seulement 26,7%.

La victoire est claire et nette. Le parti Fratelli d’Italia de Giorgia Meloni est devenu le premier parti d’Italie, 5 points devant le Parti démocrate. Certes, la Lega est tombée à 9% des voix (un score proche de Forza Italia de Berlusconi), mais l’élan donné ne trompe pas. Il est conforme aux prévisions. L’Italie sort de la séquence mondialiste conduite par le financier Mario Draghi.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
mortalité en augmentation

Profession GendarmeAugmentation mystérieuse des décès en Europe

Profession Gendarme - 20 sep 2022

Les scientifiques et les spécialistes des données sont perplexes face à l’augmentation croissante des décès enregistrés en Europe.

   

Les pays européens connaissent actuellement un taux de mortalité anormalement élevé, et les décès dus au coronavirus ne sont pas la raison directe de cette augmentation. Connue sous le nom de « surmortalité », la mortalité est anormalement élevée aux Pays-Bas, en Allemagne, en Espagne, au Portugal et en Grande-Bretagne.

Depuis avril, le taux de mortalité a fortement augmenté en Europe, de 11 % en moyenne. Ce qui intrigue les experts, c’est que ces décès ne sont pas directement liés à la pandémie de coronavirus.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
le monde se scinde en deux

Réseau InternationalLe monde se divise… en deux

Réseau International - 13 sep 2022

Alors que nous sommes distraits par l’Ukraine, le président Poutine a fait progresser ses objectifs géopolitiques.

   

Avec l’aide et la complicité du président Xi, Poutine est en train de prendre le contrôle du continent asiatique. Cette mission est en bonne voie. Il attend maintenant les mois d’hiver pour forcer enfin l’UE à rejeter l’hégémonie américaine. Ce n’est qu’à ce moment-là que l’extrémité occidentale du continent eurasien sera véritablement libérée de l’ingérence américaine.

Cet article explique comment il atteint ses objectifs stratégiques. Il examine la géopolitique de la masse continentale asiatique et des nations qui y sont liées et qui, sur le plan commercial et financier, tournent le dos à l’alliance occidentale dirigée par les États-Unis.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Poutine - inflation en Europe

Réseau InternationalPoutine a poussé l’Europe vers l'inflation et un effondrement monétaire

Réseau International - 08 sep 2022

Inflation « truss-itoire » et planification soviétique

   

Les marchés américains étant fermés hier pour la fête du travail, toute l’action s’est déroulée en Europe – et étant donné que Nord Stream 1 a été fermé et que la Commission européenne a proposé des réglementations de type économie de guerre, et que la Russie a ensuite clairement indiqué qu’à moins que les sanctions à son encontre ne soient levées, aucun gaz ne circulera *jamais* à nouveau par Nord Stream 1, il n’est pas étonnant que les Eurostoxx aient baissé et que l’euro soit passé sous la barre des 0,99 pour la première fois en 20 ans, alors que le mouvement de démolition du dollar se poursuit.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Z comme Zorro

Réseau InternationalZ comme Zorro

Réseau International - 04 sep 2022

L’effondrement de l’UE n’a jamais été une question de « si », mais seulement de « quand ».

   

La décomposition du joug bruxellois de bureaucrates non élus est déjà visible depuis longtemps et son effondrement a été prédit il y a des années. Il y a d’abord eu le Grexit (qui a été évité au dernier moment à un coût énorme), puis le Brexit, qui s’est effectivement produit, et ensuite une jungle alphabétique de Frexit, Italexit, Nexit, Dexit, Polexit, etc. Aujourd’hui, la question est la suivante : après le Royaume-Uni, qui sera le prochain ? Un choix populaire est la Hongrie. Mais qui sait ? En dehors du Royaume-Uni, pays aux prises avec des problèmes d’imbécillité, trois pays de l’UE, la Bulgarie, l’Estonie et l’Italie, connaissent déjà des turbulences politiques.

Tout porte à croire qu’il ne s’agit là que du « début des problèmes ». L’hiver arrive en Europe le 1er décembre avec de probables émeutes de la faim, des pillages et des désobéissances civiles massives, provoquées par le refus et l’incapacité de payer des factures d’énergie qui s’envolent à cause du refus de l’élite millionnaire européenne d’acheter du gaz russe. La seule issue est que les pays européens se libèrent des chaînes des USA pour retrouver leur place naturelle en tant que partie du monde eurasien, ou plutôt afro-eurasien. Cette libération mérite un signe. Il n’y a pas de signe plus actuel – ou plus indigène au monde occidental – que le signe « Z ».

Explications...

accéder à l'article