Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
mortalité en augmentation

Profession GendarmeAugmentation mystérieuse des décès en Europe

Profession Gendarme - 20 sep 2022

Les scientifiques et les spécialistes des données sont perplexes face à l’augmentation croissante des décès enregistrés en Europe.

   

Les pays européens connaissent actuellement un taux de mortalité anormalement élevé, et les décès dus au coronavirus ne sont pas la raison directe de cette augmentation. Connue sous le nom de « surmortalité », la mortalité est anormalement élevée aux Pays-Bas, en Allemagne, en Espagne, au Portugal et en Grande-Bretagne.

Depuis avril, le taux de mortalité a fortement augmenté en Europe, de 11 % en moyenne. Ce qui intrigue les experts, c’est que ces décès ne sont pas directement liés à la pandémie de coronavirus.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
le monde se scinde en deux

Réseau InternationalLe monde se divise… en deux

Réseau International - 13 sep 2022

Alors que nous sommes distraits par l’Ukraine, le président Poutine a fait progresser ses objectifs géopolitiques.

   

Avec l’aide et la complicité du président Xi, Poutine est en train de prendre le contrôle du continent asiatique. Cette mission est en bonne voie. Il attend maintenant les mois d’hiver pour forcer enfin l’UE à rejeter l’hégémonie américaine. Ce n’est qu’à ce moment-là que l’extrémité occidentale du continent eurasien sera véritablement libérée de l’ingérence américaine.

Cet article explique comment il atteint ses objectifs stratégiques. Il examine la géopolitique de la masse continentale asiatique et des nations qui y sont liées et qui, sur le plan commercial et financier, tournent le dos à l’alliance occidentale dirigée par les États-Unis.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Poutine - inflation en Europe

Réseau InternationalPoutine a poussé l’Europe vers l'inflation et un effondrement monétaire

Réseau International - 08 sep 2022

Inflation « truss-itoire » et planification soviétique

   

Les marchés américains étant fermés hier pour la fête du travail, toute l’action s’est déroulée en Europe – et étant donné que Nord Stream 1 a été fermé et que la Commission européenne a proposé des réglementations de type économie de guerre, et que la Russie a ensuite clairement indiqué qu’à moins que les sanctions à son encontre ne soient levées, aucun gaz ne circulera *jamais* à nouveau par Nord Stream 1, il n’est pas étonnant que les Eurostoxx aient baissé et que l’euro soit passé sous la barre des 0,99 pour la première fois en 20 ans, alors que le mouvement de démolition du dollar se poursuit.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Z comme Zorro

Réseau InternationalZ comme Zorro

Réseau International - 04 sep 2022

L’effondrement de l’UE n’a jamais été une question de « si », mais seulement de « quand ».

   

La décomposition du joug bruxellois de bureaucrates non élus est déjà visible depuis longtemps et son effondrement a été prédit il y a des années. Il y a d’abord eu le Grexit (qui a été évité au dernier moment à un coût énorme), puis le Brexit, qui s’est effectivement produit, et ensuite une jungle alphabétique de Frexit, Italexit, Nexit, Dexit, Polexit, etc. Aujourd’hui, la question est la suivante : après le Royaume-Uni, qui sera le prochain ? Un choix populaire est la Hongrie. Mais qui sait ? En dehors du Royaume-Uni, pays aux prises avec des problèmes d’imbécillité, trois pays de l’UE, la Bulgarie, l’Estonie et l’Italie, connaissent déjà des turbulences politiques.

Tout porte à croire qu’il ne s’agit là que du « début des problèmes ». L’hiver arrive en Europe le 1er décembre avec de probables émeutes de la faim, des pillages et des désobéissances civiles massives, provoquées par le refus et l’incapacité de payer des factures d’énergie qui s’envolent à cause du refus de l’élite millionnaire européenne d’acheter du gaz russe. La seule issue est que les pays européens se libèrent des chaînes des USA pour retrouver leur place naturelle en tant que partie du monde eurasien, ou plutôt afro-eurasien. Cette libération mérite un signe. Il n’y a pas de signe plus actuel – ou plus indigène au monde occidental – que le signe « Z ».

Explications...

accéder à l'article