Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
smart IA

Réseau InternationalCe n’est pas crier au loup… le loup est à la porte

Réseau International - 31 jan 2023

C’est ce qu’affirme le titre sinistre du Daily Mail, en faisant référence au fait que les progrès de l’intelligence artificielle (IA) pourraient rendre obsolètes les emplois dits « en col blanc », c’est-à-dire tous les emplois qui peuvent être exercés dans un bureau.

   

Le géant technologique Microsoft a déjà licencié un nombre incroyable de 10 000 travailleurs, après avoir investi massivement dans un nouvel outil d’IA, ChatGPT. Ce « chatbot » peut produire des textes de qualité humaine, comme rédiger des essais et de la poésie, et a déjà passé avec succès plusieurs tests de niveau professionnel, notamment des examens de droit et des modules de MBA.

Bien que le robot ne soit pas encore aussi performant que les professionnels les plus avancés, on prévoit qu’il réduira bientôt l’écart – puis le dépassera, rendant effectivement la main-d’œuvre humaine excédentaire dans de nombreux secteurs lucratifs.

D’ores et déjà, les rédacteurs professionnels (ceux qui composent le texte pour le monde des affaires et du commerce) sont confrontés à une panique générale dans la mesure où l’IA est capable de produire des textes originaux et frais qui sont pratiquement impossibles à distinguer de ceux produits par un humain – et ce, à un coût nul. Dans un article du Guardian, Henry Williams, rédacteur publicitaire de premier plan, déclare sans détour : « Je suis rédacteur publicitaire. Je suis presque sûr que l’intelligence artificielle va me prendre mon travail ».

Williams observe qu’un article qui lui prendrait des heures de recherche, de rédaction et de reformulation, et d’édition, peut être produit par l’IA « en 30 secondes environ » – et que ce qu’il facturerait environ 500 £, l’IA le fait gratuitement. Il est donc inévitable qu’au cours de la prochaine décennie, l’IA aura complètement submergé ce secteur. Comme le dit Williams :

« Tout attachement sentimental au contenu créé par l’homme sera certainement rapidement annulé, je le soupçonne, par l’argument économique. Après tout, l’IA est une main-d’œuvre super rapide qui ne mange pas, ne dort pas, ne se plaint pas et ne prend pas de vacances ».

Rien de tout cela, bien sûr, n’est une nouvelle révolutionnaire pour quiconque a analysé les facteurs à l’origine de la pandémie mise en scène ces trois dernières années – en bref, l’illusion d’une « pandémie mortelle » a été fabriquée par des producteurs de théâtre de classe mondiale afin d’inciter les gens à prendre une injection dangereuse qui raccourcirait considérablement leur vie. La raison en est que les ingénieurs sociaux souhaitent se débarrasser de la plupart des êtres humains, puisque, avec les progrès de l’IA, leur travail n’est plus nécessaire.

C’est aussi simple et aussi monstrueusement maléfique que cela, et si les gens sont capables de considérer la situation objectivement, et de se demander pourquoi une classe dirigeante ayant une longue histoire de psychopathie, de guerre et de meurtre sans merci, serait incitée à garder des milliards de personnes dont elle n’a plus « besoin », la vérité crue – et pourtant très simple – devient évidente.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
numérisation de l'humain

Le Saker FrancophoneÀ propos de la numérisation de l’humanité

Le Saker Francophone - 30 jan 2023

La numérisation de l’humanité montre pourquoi le programme globaliste est mauvais

   

Ces dernières semaines, j’ai constaté qu’un sophisme narratif intéressant était vendu au grand public en ce qui concerne les desseins des globalistes. Les grands médias et d’autres acteurs suggèrent ouvertement qu’il est normal de s’opposer à certains aspects de groupes tels que le Forum économique global. Ils vous donnent la permission d’être inquiet, mais n’osez pas parler de conspiration.

Cette propagande s’écarte des dénégations abjectes que nous sommes habitués à entendre dans le mouvement de la liberté depuis une dizaine d’années. Nous avons tous été confrontés à la dissonance cognitive habituelle – les affirmations selon lesquelles les groupes globalistes « ne font que s’asseoir et parler de questions économiques ennuyeuses » et que rien de ce qu’ils font n’a d’incidence sur la politique globale ou sur votre vie quotidienne. Dans certains cas, on nous a même dit que ces groupes d’élites « n’existent pas ».

Aujourd’hui, les médias admettent que, oui, les globalistes ont peut-être plus qu’une petite influence sur les gouvernements, les politiques sociales et les résultats économiques. Mais ce que le courant dominant n’aime pas, c’est l’affirmation que les globalistes ont des intentions néfastes ou autoritaires. Ce ne sont que des propos insensés de type « chapeau d’alu », non ?

La raison de ce changement de discours est évidente. Un trop grand nombre de personnes ont été témoins du véritable programme globaliste en action pendant les blocages de la pandémie et elles voient maintenant la conspiration pour ce qu’elle est. Les globalistes, à leur tour, semblent avoir été choqués de découvrir que plusieurs millions de personnes s’opposaient aux obligations et que les refus de se conformer étaient clairement bien plus nombreux qu’ils ne le pensaient. Ils essaient toujours de faire passer leur marque de peur Covid, mais le chat est sorti du sac maintenant.

Ils n’ont pas réussi à obtenir ce qu’ils voulaient à l’Ouest, à savoir une tyrannie médicale perpétuelle de type chinois avec des passeports vaccinaux comme norme. La stratégie des globalistes a donc changé et ils cherchent à s’adapter. Ils admettent un certain niveau d’influence, mais ils font comme s’ils étaient bienveillants ou indifférents.

La réponse à ce mensonge est relativement simple. Je pourrais souligner comment Klaus Schwab du WEF a savouré le frisson de l’apparition initiale de la pandémie et a déclaré que la Covid-19 était l’« opportunité » parfaite pour initier ce que le WEF appelle « Grand Reset ».

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
des signaux Wi-Fi pour cartographier le corps humain

Anguille sous rocheDes signaux Wi-Fi pour cartographier le corps humain

Anguille sous roche - 24 jan 2023

Des scientifiques deviennent étrangement doués pour utiliser le Wi-Fi afin de « voir » les personnes en détail à travers les murs

   

Des chercheurs de l’université Carnegie Mellon ont mis au point une méthode permettant de détecter la forme tridimensionnelle et les mouvements des corps humains dans une pièce, en utilisant uniquement des routeurs Wi-Fi. Les scientifiques affirment qu’ils n’ont pas besoin de caméra ni de capteur LiDAR. Le rapport de recherche indique qu’ils ont plutôt utilisé un système appelé DensePose qui permet de cartographier tous les pixels de la surface d’un corps humain sur une photo. Fait intéressant, les chercheurs de l’université Carnegie Mellon affirment que cette invention est en fait un progrès pour le droit à la vie privée.

Les personnes soucieuses de leur vie privée pourraient bientôt resentir le besoin de transformer leur maison en une cage de Faraday à la Better Call Saul pour se sentir en sécurité. Une équipe de chercheurs de l’université Carnegie Mellon de Pittsburgh, aux États-Unis, a conçu un système capable de « voir » les formes et les mouvements des personnes dans une pièce en se basant sur les signaux du Wi-Fi. Pour ce faire, ils ont utilisé DensePose, un système permettant de cartographier tous les pixels de la surface d’un corps humain sur une photo. DensePose a été mis au point par des chercheurs basés à Londres et des chercheurs en IA de Facebook.

À partir de là, ils ont développé un réseau neuronal profond qui fait correspondre la phase et l’amplitude des signaux Wi-Fi envoyés et reçus par les routeurs à des coordonnées sur le corps humain. Les scientifiques ont publié le mois dernier un article préliminaire sur leurs découvertes sur la revue arXiv. En effet, les routeurs Wi-Fi diffusent en permanence des radiofréquences que vos téléphones, tablettes, ordinateurs et autres appareils électroniques captent et utilisent pour vous mettre en ligne. En se déplaçant, ces fréquences invisibles à l’œil nu rebondissent ou traversent tout ce qui les entoure, les murs, les meubles et même vous.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Lucie Mandeville et Philippe Guillemant

PhiluciePhilippe Guillemant et Lucie Mandeville : Le libre arbitre

Philucie - 10 déc 2022

Septième vidéo de la série de conversations entre Lucie Mandeville et Philippe Guillemant sur le nouveau paradigme.

   

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
I.A. : l’Imbécillité Artificielle

Kaya Team UniverseI.A. : de l’Imbécillité Artificielle… à Terminator !

Kaya Team Universe - 09 nov 2022

Depuis quelques années les scientifiques de pointe, notamment les transhumanistes, nous rabâchent les oreilles avec l’I.A. ou Intelligence Artificielle.

   

Nous avons déjà démontré dans un précédent article que l’Intelligence Artificielle était une grave illusion, puisqu’aucune machine ne dispose d’un corps mental ou corps de l’intelligence.
L’être humain dispose de quatre corps : un corps physique (le seul connu de la science), un corps éthérique ou corps des forces de vie, un corps astral ou corps des émotions, sentiments, sensations et désirs, et un corps mental, ou corps des pensées, de l’intelligence, du discernement, du jugement sain, des Idéaux et des Vertus.
Quant à la machine (ou ordinateur), elle dispose d’un corps physique qui imite le corps physique humain avec plus ou moins de ressemblance et de basses imitations, et d’un corps anti-éthérique ou corps des forces de mort… et c’est tout : ni corps astral, ni corps mental pour la pensée et l’intelligence !

l n’existera jamais de véritable I.A., car l’intelligence est bien trop compliquée pour nos machines actuelles, qui n’en sont encore qu’au stade de la préhistoire !

Pierre Lassalle

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Tang Yu « femme-robot »

NexusPremière mondiale : Une IA à la tête d’une entreprise chinoise

Nexus - 05 nov 2022

Tang Yu, une femme animée par de l’intelligence artificielle a été nommée PDG d’une société de jeux vidéo en Chine. De quoi se poser des questions éthiques sur ce qui va advenir du monde dans les années à venir.

   

Beaucoup appellent Tang Yu « femme-robot », mais vous n’aurez aucune chance de la voir déambuler dans les couloirs de NetDragon Websoft, où elle « travaille » pourtant depuis 2017, puisqu’il s’agit d’une humanoïde virtuelle. En revanche, sur les réseaux, elle saura analyser des données et donner des directives 24 h sur 24, sans aucun salaire.

« La nomination de Mme Tang Yu traduit notre engagement à adopter pleinement l’utilisation de l’IA pour changer la façon dont nous exploitons notre entreprise et, en fin de compte, pour stimuler notre croissance stratégique. »

Dr Dejian Liu

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
En France, le contrôle social « à la chinoise » existe déjà

Le médiaEn France, le contrôle social « à la chinoise » existe déjà

Le média - 04 nov 2022

Débat avec La Quadrature du Net et Le Média.

   

Le débat ne se limite pas qu’à Pôle emploi et à la CAF, il va bien au-delà.

Dans cet épisode de « Toujours debout », notre quotidienne politique et culturelle Nadiya Lazzouni reçoit sur son plateau, Bastien Le Querrec et Benoît Piedallu, tous deux membres de l’association de défense des libertés numériques, La Quadrature du Net.

L’association vient tout juste de sortir un livre : « Internet et libertés : 15 ans de combat de la Quadrature du Net » (Éditeur : Vuibert). Un livre riche qui fait le point sur une évolution préoccupante : au départ un espace précieux de liberté, Internet est devenu aujourd’hui un territoire d’expérimentation de tous les systèmes de surveillance de masse, de ce que la Quadrature du Net appelle la technopolice, de la censure et de la publicité ciblée.

Avant de revenir sur cette dernière publication, Nadiya Lazzouni et ses invités commenceront par évoquer des articles de La Quadrature du Net proprement glaçants. Ces derniers dépeignent la France de 2022 où les technologies de contrôle social étant déjà réalité, à l’image du modèle chinois visant les personnes les plus précaires.

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Philippe Guillemant

Anthropo-LogiquesPhilippe Guillemant: « Je suis encore plus optimiste qu’avant ! »

Anthropo-Logiques - 24 oct 2022

Ce livre (Le grand virage de l’humanité – De la déroute du transhumanisme à l’éveil de la conscience collective) ose une interprétation positive et même optimiste – pour ne pas dire joyeuse – de la crise de la covid et de sa suite énergétique.

   

Écrit en 2020 pendant l’état d’urgence sanitaire, « le grand virage de l’humanité » annonçait déjà que la société de contrôle numérique, qualifiée de « foutur », vers laquelle ces mesures semblaient nous conduire, était en train de disparaître au profit d’un nouveau futur qualifié de « futé lumineux », sur la base de l’observation de « traces du futur » dans les évènements ayant précédé la crise.

Dans ce dernier futé lumineux, l’homme s’éveille enfin à la véritable nature de sa réalité et apprend à se relier à plus grand que lui, non pas dans une démarche religieuse mais plutôt spirituelle et laïque, par une connexion retrouvée avec son âme et son esprit. Cela se produit d’autant plus vite que la vraie science finit par admettre les fondements rationnels de ces deux derniers concepts spirituels, comme l’explique ce livre en seconde partie.

Où en est-on aujourd’hui ?

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Art généré par IA

Anguille sous rocheUne œuvre d’art générée par l’IA remporte un concours de beaux-arts

Anguille sous roche - 01 sep 2022

Un homme a remporté la première place au concours de beaux-arts de la foire de l’État du Colorado en utilisant une œuvre d’art générée par une IA, lundi.

   

« J’ai gagné la première place », a déclaré un utilisateur connu sous le nom de Sincarnate dans un message sur Discord, au-dessus des photos des toiles générées par l’IA et exposées à la foire. La victoire de Sincarnate a suscité des discussions animées sur les médias sociaux sur la nature de l’art et ce que signifie être un artiste. Certains commentateurs pensent que l’art humain est condamné par l’IA et que tous les artistes sont destinés à être remplacés par des machines. D’autres pensent que l’art évoluera et s’adaptera aux nouvelles technologies qui se présenteront, citant les synthétiseurs dans la musique.

Les artistes sont furieux.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Klaus Schwab : censure via IA

Géopolitique profondeFusion de l'intelligence humaine et artificielle pour censurer internet

Géopolitique profonde - 26 août 2022

Fin de la liberté d’expression. Klaus Schwab appelle à la fusion de l'intelligence humaine et artificielle pour censurer internet.

   

Malgré le fait que personne ne l’ait demandé, le Forum économique mondial préconise désormais la fusion des systèmes d’intelligence humaine et artificielle pour censurer les « discours de haine » et la « désinformation » en ligne avant même qu’ils ne soient autorisés à être publiés. Un rapport publié sur le site officiel du WEF met sinistrement en garde contre le péril que représente « le monde obscur des préjudices en ligne ». Mais l’organisme mondialiste, dirigé par le méchant Klaus Schwab, a une solution. Ils veulent fusionner les « meilleurs » aspects de la censure humaine et des algorithmes d’apprentissage automatique de l’IA pour s’assurer que les sentiments des gens ne sont pas blessés et que les opinions du contre-régime sont mises sur liste noire.

« En combinant de manière unique la puissance d’une technologie innovante, la collecte de renseignements hors plateforme et les prouesses d’experts en la matière qui comprennent comment les acteurs de la menace opèrent, la détection à grande échelle des abus en ligne peut atteindre une précision quasi parfaite »

WEF

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
IA crime prediction

Anguille sous rocheUne IA prédit 90 % des crimes avant qu’ils ne se produisent

Anguille sous roche - 25 août 2022

Son créateur affirme qu’elle ne sera pas utilisée à mauvais escient. Les critiques restent sceptiques.

   

Une nouvelle IA conçue pour prédire la criminalité avant qu’elle ne se produise a été testée dans plusieurs villes américaines. Elle a prédit avec précision les événements dans 80 à 90 % des cas. L’IA est censée être conçue pour optimiser les politiques et allouer des ressources aux zones d’une ville qui en ont le plus besoin, mais les inquiétudes sont nombreuses quant aux mauvais résultats de l’IA et à ses biais inhérents.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
IA et reconnaissance faciale

Aube DigitaleIA et reconnaissance faciale : détecter les visages, même lorsqu’ils sont masqués

Aube Digitale - 15 juil 2022

Dans le dernier épisode de Frontline Fightback de BBC One, une série sur l’utilisation de la technologie par les forces de l’ordre, l’émission a mis en avant Corsight AI, une société technologique qui produit une technologie de reconnaissance faciale utilisée dans la lutte contre la criminalité.

   

Dans l’épisode, des dirigeants de Corsight AI ont été interviewés, soulignant les avantages de la technologie de reconnaissance faciale dans la lutte contre la criminalité dans les cas où les suspects ont couvert leur visage.

« Nous pouvons faire de la reconnaissance faciale avec des masques, nous pouvons faire de la reconnaissance faciale à 90 degrés de rotation de la tête. Nous pouvons faire de la reconnaissance faciale, des angles d’adresse aigus à partir de caméras montées en hauteur »

Rob Watts, PDG de Corsight

accéder à l'article