Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
pulsion de mort

MondialisationLégalisation de l’euthanasie et pulsion de mort de notre société

Mondialisation - 20 nov 2022

La légalisation de l’euthanasie nous enferme dans une société de la pulsion de mort.

   

Ne nous laissons pas instrumentaliser une énième fois pour aboutir à une décision déjà prise par le président au prétexte d’un retard sur la Belgique ou autre, pays dans lequel les dérives lourdes sont pourtant bien souvent signalées.

« L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figures.Dans une société capitaliste, des machines à tuer, des prothèses qui permettront d’éliminer la vie lorsqu’elle sera trop insupportable, ou économiquement trop coûteuse, verront le jour et seront de pratique courante. »

Jacques Attali

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
peur artificielle

HashtableL’absolue nécessité de la peur

Hashtable - 09 sep 2022

Alors que l’automne n’est même pas encore entamé, tout le monde semble vouloir parler déjà d’hiver. Le maître-mot de cette rentrée et des mois qui viennent sera la peur.

   

Car oui, vous n’y couperez pas : vous aurez peur de manquer de chaleur, de nourriture, de lumière. Vous aurez peur que l’Europe soit irradiée ou qu’un conflit nucléaire éclate.

Nos élites nous rappellent, par leur incroyable talent prévisionniste, que gouverner c’est prévoir, vous allez voir ce que vous allez voir.

D’ailleurs, on a vu : ayant su prévoir – avec un brio inégalé – que la France pourrait largement se passer de nucléaire grâce à sa batterie de moulins à vent et de petits panneaux solaires, nos formidables politiciens arrivent à présent et très progressivement à la conclusion que les premiers mois de 2023 pourraient être marqués par autant de tensions dans les rues qu’il n’y en aura plus aucune dans les câbles EDF.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
OMS - le plan

Le Libre PenseurLe Plan : documentaire choc révélant que la pandémie était préparée à l’avance

Le Libre Penseur - 12 juin 2022

L’Organisation mondiale de la santé a un programme officiel pour dix ans de pandémies en cours, de 2020 à 2030. Ils peuvent déclarer une pandémie quand ils le souhaitent. Pendant les pandémies, l’OMS devient un gouvernement mondial efficace, annulant les constitutions et les lois de toutes les nations du monde.

   

Le plan est limpide. En 30 min ce documentaire vidéo explosif reprend toutes les preuves prouvant l’existence de la « plandémie » qui ont été collectées depuis le début du Covid (Sauf peut-être pour les frenchies, le fait que la loi d’urgence sanitaire a été déposé le 6 décembre 2019 par un sénateur pro-Agenda 2030), un covidiste qui ne renierait pas son culte après cela est tout bonnement irrécupérable.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
OMS suite à l'échec fin mai 2022

The Epoch TimesL’OMS s’oriente vers de plus grandes modifications des règles mondiales

The Epoch Times - 12 juin 2022

La pression visant à renforcer le pouvoir de l’Organisation mondiale de la santé reste une menace majeure, selon les experts, pour la souveraineté nationale et l’autonomie des pays, malgré le revers essuyé lors de la 75e Assemblée mondiale de la Santé à Genève fin mai.

   

Après quelques modifications mineures du Règlement sanitaire international approuvées lors de la réunion du mois dernier, l’OMS et les gouvernements membres travaillent sur de nouveaux amendements de grande portée aux règles mondiales. Celles‑ci seront présentées en septembre.

Dans le même temps, les dirigeants de l’OMS et les gouvernements membres élaborent un nouveau traité international sur les pandémies. Cet accord international imminent, qui est encore en cours de rédaction, devrait conférer de nouveaux pouvoirs étendus à l’OMS s’il est approuvé.

« Il s’agit d’une nouvelle prise de pouvoir totalitaire de la part des CDC [centres de contrôle et de prévention des maladies], de l’OMS, de Bill Gates, de Big Pharma, de l’industrie de la guerre biologique, de la République populaire de Chine et d’autres, qui veulent imposer leur tyrannie médicale à la race humaine »

Francis Boyle, professeur de droit international à l’Université de l’Illinois

accéder à l'article