Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
morgues en surcharge

Réseau InternationalL’installation de morgues provisoires à travers le pays

Réseau International - 17 jan 2023

Royaume-Uni : Morgues des hôpitaux surchargées causant l’installation de morgues provisoires à travers le pays

   

Les corps sont entreposés dans une cour de sablage du Conseil alors que les morgues des hôpitaux atteignent leur pleine capacité. Le groupe frigorifique, niché dans un coin du site, est gardé 24h/24.

Des véhicules hospitaliers ont été vus livrer et récupérer les morts à l’hôpital le plus proche, situé à 15 minutes en voiture à Salisbury, dans le Wiltshire. Deux autres unités ont été installées au Royal Liverpool Hospital.

Des morgues temporaires – généralement à l’intérieur de conteneurs d’expédition de 40 pieds et contenant chacune environ 35 corps – ont été vues pour la dernière fois au plus fort de la pandémie, alors qu’il y avait au moins 1000 décès par jour. Bien que, pas à ce rythme, des chiffres sombres ont montré que la semaine de Noël était la plus meurtrière en Angleterre et au Pays de Galles depuis près de deux ans.

Il y a eu plus de 1600 décès au-dessus de la norme, car le temps froid, la recrudescence des infections grippales, les longues attentes pour les ambulances devant gérer les accidents et les urgences, se sont combinés pour augmenter les taux de mortalité d’un cinquième.

C’était la troisième semaine consécutive qu’il y avait plus de 1000 décès supplémentaires en Angleterre et au Pays de Galles. Le Royal College of Emergency Medicine a affirmé que la flambée des décès était sans aucun doute liée à des retards record pour les soins d’urgence. Il disait : « Si vous ne pouvez pas amener une ambulance à quelqu’un qui a une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, certains de ces patients pourraient en mourir. »

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
pandémie de vaccinés

Réseau InternationalPandémie de vaccinés, cela ne s’annonce pas bien

Réseau International - 13 jan 2023

100% des patients hospitalisés pour Covid étaient vaccinés.

   

Vous souvenez-vous quand les dirigeants mondiaux parlaient de peur d’une « pandémie de non-vaccinés » et que l’année dernière, il y aurait eu un hiver horrible pour eux ?

Eh bien, il semble maintenant que l’OPPOSÉ se produise. Les vaccinés sont ceux qui s’infectent et meurent du covid. Et pas seulement cela, nous constatons des niveaux élevés de surmortalité qui semblent sans rapport avec le covid.

Il y a de nouvelles données en provenance d’Australie qui sont vraiment une bombe, prouvant que les vaccins sont au mieux absolument inutiles. En fait, ils semblent être négatifs.
100% des patients hospitalisés pour Covid étaient vaccinés

Notez ceci, 100% des personnes hospitalisées pour covid en NSW Australie (New South Wales, État du sud-est de l’Australie), ont été vaccinées. C’est exact. Les non vaccinés représentaient 0% des personnes hospitalisées pour covid. Pas une seule personne non vaccinée n’a été hospitalisée.

Vous vous souvenez quand ils ont dit que les injections d’ARNm empêcheraient les gens d’être hospitalisés ? Eh bien, comme pour tout ce qu’ils ont dit, il s’avère que c’était un mensonge. Pire encore, il semble que plus les gens ont eu de rappels, plus ils sont hospitalisés.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
OMS traité de pandémie mondial

Le courrier des stratègesExclusivité : La première version du traité OMS sur les pandémies

Le courrier des stratèges - 09 déc 2022

Nous avons plusieurs fois évoqué le futur traité sur les pandémies, qui permettra une gouvernance mondiale des politiques de santé (et donc une politique de vaccination obligatoire décidée par l'OMS pour tous ses Etats-membres sans consultation démocratique).

   

Ce projet avance. Nous publions aujourd'hui la version "conceptuelle" de ce texte, qui doit entrer en négociation avec les Etats à partir de février 2023.

Ce texte d’une grosse trentaine de pages devrait donc être discuté, si l’on en croit l’OMS, en février 2023.

On notera qu’il pose quelques principes très mondialistes.

En voici le contenu...

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
interview de Dominique Belpomme

Esprits FrançaisDominique Belpomme : Électrosensibilité: une véritable pandémie

Esprits Français - 06 déc 2022

Dominique Belpomme, cancérologue est l'invité de Ying Huang.

   

Il y a actuellement une pandémie électrohypersensible. En France par exemple on est à peu près à 5% d'électrosensibles en France et ce pourcentage ne fait que croître ce qui représente plusieurs millions d'individus qui sont intolérants à des basses intensités de champs électromagnétiques. Et c'est la même chose au niveau du monde c'est des centaines de millions d'électrohypersensibles dans le monde.

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
RI TV zap du 30 sep 2022

Réseau InternationalRI TV Zap du 30.09 : Explosion des morts subites de l’adulte

Réseau International - 30 sep 2022

Pour celles et ceux qui dorment encore...

   

Un homme qui fait des ordinateurs se présente à nous comme celui qui en connaît le plus sur les pandémies. Bill Gates ne prédit rien du tout, il sait ce qu’il va se passer. Depuis 12 ans, il nous explique qu’on est trop sur terre, et ce même type veut vous vacciner.

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
La pandémie Covid-19 est terminée

Nouveau MondeEn France et dans de nombreux pays aussi, la pandémie est terminée

Nouveau Monde - 23 sep 2022

Les données de l’OMS traduites en graphique par l’université John Hopkins confirment en effet que la pandémie est terminée dans le monde, aux USA ; en Europe et en France.

   

18 septembre 2022, le président américain, Joe Biden, a déclaré sur CBS : « la pandémie est terminée » au grand dam des commentateurs des médias complices de la propagande terrorisante du gouvernement depuis plus de 30 mois. Les fabricants de vaccins ont immédiatement perdu 9 milliards de dollars avec la chute de 9% de la valeur marchande de leurs actions.

Il n’y avait aucune raison médicale objective de se faire injecter ces médicaments préventifs abusivement présentés fallacieusement comme « vaccin » et mis sur le marché trop rapidement alors que leurs essais n’étaient pas terminés (ils le seront peut-être en 2023).

Maintenant que ces pseudo vaccins se sont révélés inefficaces tant pour la protection individuelle (vacciné, vous n’êtes pas protégé !) que pour la prévention de la transmission (vacciné, vous pouvez quand même contaminer vos proches) et potentiellement dangereux et que l’épidémie est terminée, il est scandaleux de continuer à promouvoir ces injections expérimentales inutiles dont la balance avantages/risques penche indiscutablement du côté des risques.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
L’empire du mensonge et de la guerre

Anguille sous rocheLa Maison Blanche ne renoncera pas aux pouvoirs d’urgence

Anguille sous roche - 21 sep 2022

Bien que Joe Biden ait déclaré que « la pandémie est terminée », la Maison Blanche est intervenue pour préciser que cela ne signifiait pas que les pouvoirs sanitaires d’urgence étaient abandonnés.

   

Joe Biden a fait ces remarques lors d’une apparition dans l’émission 60 Minutes dimanche.

Ce n’est pas la première fois que la déclaration de M. Biden ne semble pas avoir été planifiée, et la Maison Blanche s’est précipitée pour limiter les dégâts.

À la grande surprise de tous, l’administration refuse de renoncer aux pouvoirs qu’elle s’est octroyés en imposant une urgence de santé publique, qui ne sera pas levée.

« Nous avons toujours un problème avec le Covid. Nous y travaillons encore beaucoup. C’est – mais la pandémie est terminée »

Joe Biden

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
bébés pandémie

France SoirAustralie: entrées massives de bébés privés de système immunitaire en soins intensifs

France Soir - 6 juil 2022

Selon le Daily Mail, en Australie, les unités de soins intensifs font face à une arrivée massive de nouveau-nés dépourvus de système immunitaire face au VRS (virus respiratoire syncytial), responsable de la bronchiolite.

   

Un nombre inquiétant de nouveaux-nés sans système immunitaire aux virus respiratoires se retrouvent en unité de soins intensifs. Selon certains médecins, les bébés nés durant la pandémie de Covid-19 nécessitent des soins intensifs puisqu’ils sont "confrontés à des virus qu’ils n’avaient jamais rencontrés auparavant", comme la grippe, la covid ou le VRS.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
OMS - le plan

Le Libre PenseurLe Plan : documentaire choc révélant que la pandémie était préparée à l’avance

Le Libre Penseur - 12 juin 2022

L’Organisation mondiale de la santé a un programme officiel pour dix ans de pandémies en cours, de 2020 à 2030. Ils peuvent déclarer une pandémie quand ils le souhaitent. Pendant les pandémies, l’OMS devient un gouvernement mondial efficace, annulant les constitutions et les lois de toutes les nations du monde.

   

Le plan est limpide. En 30 min ce documentaire vidéo explosif reprend toutes les preuves prouvant l’existence de la « plandémie » qui ont été collectées depuis le début du Covid (Sauf peut-être pour les frenchies, le fait que la loi d’urgence sanitaire a été déposé le 6 décembre 2019 par un sénateur pro-Agenda 2030), un covidiste qui ne renierait pas son culte après cela est tout bonnement irrécupérable.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Traité OMS liberticide et anti-démocratique

France SoirLe traité de l’OMS sur les pandémies, un projet “liberticide et anti-démocratique“

France Soir - 08 juin 2022

L'Alliance internationale pour la justice et la démocratie a organisé au Club de la presse de Genève le 28 mai une conférence de presse intitulée "La centralisation du pouvoir dans les mains de l'OMS menace la démocratie".

   

Le 28 mai, jour de clôture de la 75e Assemblée mondiale de la santé, grand-messe annuelle qui a rassemblé à partir du 22 mai les 194 États membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève en vue de décider de sa politique, l'Alliance internationale pour la justice et la démocratie a organisé au Club de la presse de Genève une conférence de presse intitulée "La centralisation du pouvoir dans les mains de l'OMS menace la démocratie".

Retransmise sur le site Internet de l’association Children’s Health Defense, fondée par l’avocat Robert Kennedy Jr., l’objectif de l’évènement visait à sonner l’alerte sur les amendements au règlement sanitaire international (RSI) de l’OMS proposés par Washington, pour l’instant rejetés, et sur le "traité sur les pandémies" en cours d’élaboration par l’institution.

accéder à l'article

Dernière modification par Kelib - 53 ans il y a
transhumanisme et covid

IATranshumanismeUn futur transhumaniste et biodigitalisé est favorisé par la pandémie

IATranshumanisme - 21 jan 2022

Travis Smith professeur de sciences politiques à l’Université Concordia de Montréal, a obtenu son doctorat à l’Université Harvard en 2005 avec une thèse sur la philosophie moderne et la signification politique de la médecine. Il affirme que la thèse qu’il a rédigée il y a 17 ans se déroule aujourd’hui, la médecine étant utilisée pour subvertir la démocratie et instaurer la tyrannie à l’ère du COVID-19.

   

Selon Smith, la pandémie a déjà fait progresser les réglementations technocratiques au détriment de la démocratie. Au cours des deux dernières années, les applications de suivi créées par les gouvernements, la recherche des contacts, les mouvements contrôlés, les passeports vaccinaux, ainsi que les restrictions et les pressions exercées sur les personnes non vaccinées ont compromis la liberté partout dans le monde, dit-il.

accéder à l'article

Dernière modification par Kelib - 53 ans il y a
Inflation alimentaire

Géopolitique profondeL'inflation alimentaire est confirmée

Géopolitique profonde - 26 sept 2021

Les prix mondiaux des produits alimentaires sont en hausse de 33% en rythme annuel. La nourriture n’a jamais été aussi chère depuis 60 ans selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

   

Les causes de cette hausse des prix, et des pénuries, sont multiples : grèves, manques de personnel, mauvaises récoltes, etc. Les produits principalement concernés sont notamment le poulet, le blé et le café. Aux États-unis, des témoignages se rependent.

accéder à l'article