Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
électro hypersensibilité - analyse des globules rouges

Etudes et VieSyndrome d'électrosensibilité - Analyse des globules rouges

Etudes et Vie - 19 nov 2022

Emission avec le professeur Dominique Belpomme sur l'analyse des globules rouges dans le cadre de l'électrosensibilité.

   

L'analyse de sang vivant et des globules rouges est connue depuis longtemps.

Par contre la diminution de leur mobilité vis à vis des champs électromagnétiques dégagés par les téléphones mobiles est moins bien connue par le monde médical.

Pourtant, ils s'agglutinent dans les capillaires du cerveau ce qui entraine une diminution d'oxygène et dans un deuxième temps, un dysfonctionnement des neurones.

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
épidémie électrosensible

Esprits FrançaisÉpidémie électrosensible

Esprits Français - 15 nov 2022

Pierre-Gilles Bellin, essayiste, blogueur est l'invité de Ying Huang

   

« Une épidémie électrosensible, c'est-à-dire que les gens deviennent intolérants aux ondes. C'est comme une intolérance alimentaire. Vous pouvez utiliser une arme à micro-ondes de manière collective sur des groupes de soldats, c'est ce qu'a fait la Chine pour récupérer 150 km2 dans l'Himalaya ; éventuellement ça peut être projeté sur des opposants et des dissidents politiques aussi ».

Pierre-Gilles Bellin

 

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Sensibilité de l'eau morphogénique aux ondes électromagnétiques

VivovojoSensibilité de l'eau morphogénique aux ondes électromagnétiques

Vivovojo - 14 nov 2022

Professeur Marc Henry.

De multiples études scientifiques le prouvent, les champs électromagnétiques artificiels (WiFi, bluetooth, téléphone portable, ordinateur, compteur Linky, etc) perturbent notre biologie interne (impacts sur l’activité du cerveau, modifications neurologiques/neuropsychiatriques, augmentation de l’hypersensibilité électromagnétique apparente, etc).

Dans ce webinaire présenté par Mathilde Dufourcq, le Professeur Marc Henry nous explique de manière très concrète et très détaillée comment toutes ces belles technologies (dont nous apprécions pourtant pour beaucoup les avantages qu’elles nous procurent au quotidien) produisent des dégâts sur notre santé.

Par bonheur, le Pr Marc Henry nous livre des préconisations avisées des meilleures solutions de protection contre les ondes électromagnétiques extérieures… validées par la science !

   

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Hommage à Christophe MERGAULT

Organisation EHS FranceEHS Reportage : Hommage à Christophe MERGAULT

Organisation EHS France - 30 oct 2020

Reportage exceptionnel pour un militant hors norme. Ecoutez pour la dernière fois l’EHS Christophe.

   

Christophe MERGAULT père de deux enfants, informaticien, militant EHS hors norme et diabétique, qui consomme 4 fois plus d'insuline depuis que les Linky ont été installés dans son quartier s’est opposé à la société anonyme ENEDIS afin de rétablir un courant propre non rayonnant en mode conduit pour certains EHS en shuntant les concentrateurs des compteurs connectés Linky.

Ses actes salutaires légitimes de salubrité publique contre cette nouvelle pollution irradiante délétère l’honorent, mais suite à une délation, dans un procès de David contre Goliath il est financièrement sévèrement condamné.
La violence de ce procès tient au fait qu'il était jugé d'avance, en effet le verdict était prêt le jour même, même si le juge après un moment d’hésitation décida de ne le donner que quelques jours après.

Cette précipitation signifie que les documents fournis au juge soit plus de 2000 pages concernant des informations scientifiques sur la nocivité de la Linky Dirty Electricity injectée par les concentrateurs, ses conséquences graves sur la santé, ainsi que les preuves vivantes données par de nombreux témoignages de personnes Electro Hyper Sensibles, ont été balayés d'un revers de main !

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
5G toxique

The DefenderDes scientifiques appellent à un moratoire sur la 5G

The Defender - 25 oct 2022

Des scientifiques appellent à un moratoire sur la 5G après une étude montrant que les régulateurs ignorent les risques sanitaires liés aux rayonnements

   

Les auteurs d'une étude évaluée par des pairs publiée mardi mettent en garde contre les risques d'exposition aux rayonnements de la technologie 5G et affirment que leurs recherches montrent que les limites d'exposition existantes pour les rayonnements sans fil sont inadéquates, dépassées et nuisibles à la santé humaine et à la faune.

Les auteurs d’une étude évaluée par des pairs publiée mardi mettent en garde contre les risques d’exposition aux rayonnements de la technologie 5G et affirment que leurs recherches montrent que les limites d’exposition existantes pour les rayonnements sans fil sont inadéquates, dépassées et nuisibles à la santé humaine et à la faune.

La Commission internationale sur les effets biologiques des champs électromagnétiques (ICBE-EMF) a mené cette étude, qui a été publiée dans Environmental Health.

« De multiples études humaines robustes sur le rayonnement des téléphones cellulaires ont révélé des risques accrus de tumeurs cérébrales, et celles-ci sont étayées par des preuves claires de la cancérogénicité des mêmes types de cellules que celles trouvées dans les études animales. »

Dr Lennart Hardell - oncologue

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Linky : décès du faucheur de concentrateurs

L'âge de faireLinky : le faucheur de concentrateurs ... est mort

L'âge de faire - 19 oct 2022

Christophe M, électrohypersensible, qui a désactivé des dizaines de concentrateurs Linky, dénoncé par une « bonne Française » et poursuivi en justice par Enedis, a mis fin à ses jours le 28 septembre 2022.

   

Cet opposant au Linky avait trouvé un point faible au dispositif : les concentrateurs, qui rendent les compteurs « communicants ». Las de suivre la voie légale qui ne reconnaissait pas l'électrohypersensibilité, il a commencé à en « faucher » une petite centaine avant de se faire pincer.

Enedis a voulu faire un exemple.

MORT D'UN INVISIBLE

 

Il y a quelques jours, Christophe M. a mis fin à ses jours. Originaire de la Vienne, il vivait, travaillait et militait en Bretagne. Nos routes se sont croisées, il y a déjà un paquet d’années, à la faveur d’activités militantes. Plutôt qu’activité militante, « combat » serait un mot plus juste. Pour lui, se résigner n’était pas une option de vie. Ni se résigner, ni se soumettre.


Devenu EHS – électrohypersensible – il avait dû cesser son activité professionnelle. Il a alors consacré l’essentiel de son temps et de son énergie à faire connaître cette pathologie – méconnue et niée, en dépit des chiffres maintenant officiels de l’Anses, soit 3,5 millions de personnes (en France) en 2018. Il s’est attelé, de diverses manières, à faire connaître la nocivité des brouillards perpétuels d’ondes électro-magnétiques dans lesquels nous baignons tous, ondes qui impactent plus ou moins notre santé, et qui rendent la vie « normale » impossible aux malades : de lourds symptômes douloureux, difficiles à soigner et invalidants, entraînant exclusion scolaire et professionnelle, vie sociale impossible, en tous lieux puisque les ondes sont omniprésentes…. et recherche sans fin de zones blanches – plutôt grises, à ce jour – se raréfiant de plus en plus avec l’arrivée des 5 et 6G. Ces malades ont découvert la réalité d’un confinement total, bien avant la « crise sanitaire » . Et pour eux, ça ne s’arrête pas sur décret gouvernemental !


Dans le microcosme, Christophe était connu en tant qu’intrépide et joyeux militant anti-Linky. Nous, les militant-es Stop-Linky, ne sommes pas nombreux. Il est très difficile de mobiliser, les ondes ne se voient pas – donc elles n’existent pas ou sont inoffensives – et la majorité des gens ont tellement bien digéré le message technophile qu’ils sont persuadés que les problèmes créés par la technologie seront réglés par la technologie. Ignorant – volontairement ou non – que c’est une course sans fin puisque voulant et prétendant résoudre les problèmes qu’elle a générés, la technologie en crée de nouveaux…. Bref, parmi les quelques militants actifs énervés par l’alien vert-fluo (et ses frangins), Christophe était sans doute le plus audacieux, intrépide et activiste. Ses petits bricolages pour désactiver les envahisseurs ont fini par être dénoncés à la police par une « bonne Française ». Enedis, agacé et voulant faire un exemple, a fait traduire notre camarade en justice et lui a demandé une quarantaine de milliers d’euros de dédommagement, demande suivie par le juge. Christophe avait renoncé à faire appel, découragé par son avocat qui prédisait un second verdict plus lourd encore que le premier.


Même si, dans diverses luttes, les « minuscules » remportent parfois de beaux combats contre les « puissants », David ne gagne encore que rarement contre Goliath. Sans emploi ni source de revenus donc incapable de s’acquitter de la somme réclamée, non reconnu dans ses activités de lanceur d’alerte, très isolé en dépit des quelques déclarations de comités de soutiens, Christophe s’est trouvé pris à la gorge… il n’y avait plus qu’un petit pas jusqu’à la corde qu’il s’est passé au cou ce mercredi 28 septembre.
Si on considère le résultat de certains combats, on peut parler d’échec. Il est pourtant tout à fait possible de le regarder autrement. Dans cette société où les injustices, de plus en plus nombreuses, sont d’État, dans ce temps gangréné par l’individualisme, refuser de se soumettre, refuser de se résigner, résister, agir dans le sens du commun et du meilleur, dans quelque domaine que ce soit, c’est déjà une victoire. Contre l’indifférence et le fatalisme. Contre la perte galopante de notre humanité – de notre essence, donc.
Christophe (Linkiller) était mon camarade, mon frère d’armes – et d’âme – mon ami. Personne n’a le droit de le juger, et surtout pas ceux qui n’ont ni son courage, ni son engagement. Ses obsèques auront lieu dans le petit cimetière de St Pierre les Églises à Chauvigny, ce mercredi 5 octobre à 10 h.

Le 3 octobre 2022

source : https://web86.info/mort-dun-invisible

Marie Mai

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
la maladie des ondes

Nouveau MondeLa maladie des ondes radio : l’histoire de l’électrohypersensibilité

Nouveau Monde - 03 août 2022

Au cours des années 1950, des cliniques ont été créées à Moscou, Leningrad et dans d’autres villes d’Union soviétique et d’Europe de l’Est pour étudier et traiter des milliers de travailleurs souffrant d’une nouvelle maladie professionnelle. Elle a été baptisée maladie des ondes radio.

   

Ces patients fabriquaient, inspectaient, réparaient ou utilisaient des équipements à micro-ondes. Certains travaillaient dans des installations radar, d’autres pour des stations de radio ou de télévision, ou des compagnies de téléphone. D’autres encore faisaient fonctionner des appareils de chauffage et d’étanchéité à radiofréquence utilisés dans un nombre croissant d’industries à l’aide de la technologie mise au point pendant la Seconde Guerre mondiale.

Arthur Firstenberg est un scientifique et un journaliste à l’avant-garde d’un mouvement mondial pour déboulonner les prétentions gouvernementales et industrielles concernant la soi-disant innocuité des champs électromagnétiques.

accéder à l'article