Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Interview avec Robert Zirmi

BioticTVInterview avec Robert Zirmi : La santé par le cheveux coupé en quatre !

BioticTV - 12 mai 2023

BioticTV interview Robert Zirmi analyste en bulbologie capillaire.

   

Robert Zirmi est analyste en bulbologie capillaire. Géologue de formation, il étudie depuis plus de 45 ans les bulbes pileux.

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Docteur Hamer

BioticTVCancer : Si les patients savaient !

BioticTV - 12 mai 2023

En hommage au Dr Ryke Geerd Hamer

   

Un autre point de vue sur le cancer qui reprend l'expérience faite par le docteur HAMER qui affirme que tout cancer résulte d’un choc psychique, conflictuel, dramatique, vécu dans l’isolement.

Le docteur Geerd Hamer a travaillé sur des milliers de cas. De nombreuses vérifications de sa découverte scientifique ont été faites par des Jury nationaux et internationaux qui l’ont reconnue exacte et reproductible. Cependant, le droit de mettre en œuvre cette découverte lui est refusé.

Il a des problèmes avec la médecine officielle. Avant son procès à Chambéry, le Dr Hamer avait été emprisonné à Köln, (Allemagne) pour refus de renier ses découvertes. Découvertes dont il demande depuis 17 ans la vérification par l’Université de Tübingen. Il a échappé à plusieurs tentatives d’internement psychiatrique.

Le docteur Hamer est décédé en 2017.

« Nous sommes très nombreux à penser qu’il est digne de recevoir plusieurs fois le prix Nobel pour ses découvertes sur les conflits biologiques. »

Dr Claude Sabbah

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
santé numérisée

France SoirAprès des années de tâtonnements, le carnet de santé numérique décolle

France Soir - 22 avr 2023

"Mon Espace Santé", coffre-fort numérique, conserve résultats d'analyse biologique et d'imagerie médicale, comptes-rendus d'hospitalisation ou de consultation, ordonnances et autres documents de santé.

   

Désormais baptisé "Mon Espace Santé", le carnet de santé numérique des Français semble enfin prendre son envol, après deux décennies de tâtonnements.

En un peu plus d'un an, 8,4 millions de personnes, soit 13% de la population, ont demandé les clefs (le mot de passe) de ce coffre-fort numérique, qui conserve leurs résultats d'analyse biologique et d'imagerie médicale, leurs comptes-rendus d'hospitalisation ou de consultation, ordonnances et autres documents de santé.

Mais plus que ce nombre d'utilisateurs, somme toute encore modeste (l'objectif est de couvrir toute la population), le ministère de la Santé se félicite de la forte croissance du nombre de documents stockés dans les Espaces de santé des Français.

Aujourd'hui, près de 10 millions de documents sont déposés chaque mois par hôpitaux, laboratoires et praticiens. C'est à peu près la moitié de l'objectif fixé à terme pour Mon Espace Santé (soit 250 millions de documents stockés par an), souligne le ministère.

Et c'est déjà autant, en un mois, que ce qu'avait rassemblé dans toute son existence le Dossier médical partagé (DMP), prédécesseur de Mon Espace de Santé, lui-même énième avatar d'un projet lancé en 2004 et refondu à plusieurs reprise.

Ce qui différencie Mon Espace Santé des tentatives précédentes? Il a été créé automatiquement pour chaque assuré social, sauf opposition écrite de celui-ci. Et il est approvisionné en documents, là encore automatiquement, grâce à l'effort de mise à jour de l'armada de logiciels médicaux utilisés par les soignants.

Pour l'instant, les établissements hospitaliers et les laboratoires d'analyse médicale sont les principaux pourvoyeurs, avec respectivement 34 et 33% des documents expédiés sur les Espaces des Français. L'enjeu est désormais de convaincre les praticiens libéraux d'approvisionner plus largement l'Espace santé de leur patients.
Nouvelles fonctionnalités

Mon Espace Santé est "un progrès majeur en France", selon Arthur Dauphin, chargé de mission à France Assos Santé, qui fédère les associations d'usagers du système de santé.

"Chaque usager peut bénéficier" de ce regroupement au même endroit de tous ses documents médicaux, et ce, même s'il les garde pour lui-même, en refusant de le partager avec ses soignants, indique-t-il. Pour apaiser les craintes d'un "Big Brother" sanitaire, les usagers ont en effet la possibilité s'ils le veulent d'occulter certains, voire tous les documents versés dans leur coffre-fort numérique.

Des associations de défense des libertés ont mis en garde contre Mon Espace Santé, dont La Quadrature du net, qui avait appelé les Français à refuser expressément la création d'un compte. "Tout fichier centralisé, toute base de données, présente le défaut de centraliser des données dont la dispersion peut paradoxalement être un avantage", estimait-elle lors du lancement public de Mon Espace Santé. La Quadrature critiquait notamment la manière dont ce coffre-fort numérique gère les consentements des utilisateurs, qui n'est selon elle ni "respectueuse", ni "fiable", ni "réaliste".

L'appel au boycott semble avoir été peu entendu, puisque seuls 2% des Français ont expressément refusé la création d'un compte, selon les chiffres du ministère.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
nano-robot

Anguille sous rocheUn robot minuscule capable de localiser et capturer des cellules individuelles

Anguille sous roche - 11 avr 2023

Le dernier coup d’éclat dans le domaine de la robotique est un minuscule micromoteur capable d’identifier, de piéger et de transporter des cellules individuelles.

   

Il s’agit d’une prouesse technique qui pourrait trouver des applications dans le domaine de la médecine et de la purification de l’air.

Il est important de noter que la machine peut être contrôlée à la fois par des champs électriques et par des champs magnétiques, ce qui sera vital si le robot microscopique doit être déployé dans le corps humain, ce qui est l’intention de ses inventeurs.

Le robot mesure de 5 à 27 micromètres de diamètre et est fabriqué à partir d’une sphère de polystyrène spécialement conçue et recouverte de matériaux conducteurs tels que le chrome, le nickel et l’or.

« Le développement de la capacité du micro-robot à se déplacer de manière autonome a été inspiré par les micro-nageurs biologiques, tels que les bactéries et les spermatozoïdes », explique l’ingénieur en mécanique Gilad Yossifon de l’université de Tel-Aviv en Israël. « Il s’agit d’un domaine de recherche innovant qui se développe rapidement et dont les applications sont très variées. »

Ce micromoteur possède une liste impressionnante de capacités. Il peut se déplacer d’une cellule à l’autre, identifier différents types de cellules, reconnaître si les cellules sont saines ou mourantes, transporter des cellules et appliquer des médicaments ou un gène spécifique à une cellule.

Les chercheurs ont utilisé le robot pour capturer des cellules sanguines, des cellules cancéreuses et une bactérie. Le robot n’a pas encore été testé à l’intérieur du corps humain, mais c’est l’un des domaines où il pourrait être efficace.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
12 ans de RGNR - La Guerre

RégénèreThierry Casasnovas : 12 ans de RGNR - La Guerre

Régénère - 15 fév 2023

Participez à la conférence de Carcassonne du 25 février et venez affirmer votre attachement à la liberté d'expression et au choix éclairé.

   

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Docteur ChatGPT

Anguille sous rocheL’IA réussit presque l’examen de licence médicale aux États-Unis

Anguille sous roche - 14 fév 2023

Docteur ChatGPT ? Il semble de plus en plus qu’il n’y ait rien que ChatGPT ne puisse faire, même consulter des juges dans des affaires et stimuler la recherche.

   

Aujourd’hui, il a été constaté que le chatbot d’IA obtient un score égal ou proche du seuil de réussite d’environ 60 % pour l’examen de licence médicale des États-Unis (USMLE), « avec des réponses qui ont un sens cohérent et interne et qui contiennent des idées fréquentes ».

C’est ce que révèle une étude publiée jeudi dans la revue à accès libre PLOS Digital Health par Tiffany Kung, Victor Tseng et leurs collègues d’AnsibleHealth.

L’USMLE est une série de trois examens hautement normalisés et réglementés, nécessaires à l’obtention d’un permis d’exercer la médecine aux États-Unis. Passé par les étudiants en médecine et les médecins en formation, l’USMLE évalue les connaissances dans la plupart des disciplines médicales, de la biochimie à la bioéthique, en passant par le raisonnement diagnostique.

Pour voir comment le mode linguistique fonctionnerait sur cet examen très complexe, Kung et ses collègues ont testé les performances de ChatGPT sur le test. Ils ont supprimé les questions basées sur des images et ont posé à ChatGPT 350 des 376 questions publiques disponibles dans la version de l’USMLE de juin 2022.

ChatGPT a obtenu des scores compris entre 52,4 % et 75 % pour les trois examens USMLE. Ces scores sont de très bon augure puisque le seuil de réussite est d’environ 60 % chaque année.

ChatGPT a également démontré une concordance de 94,6 % sur l’ensemble de ses réponses et a produit au moins un aperçu significatif pour 88,9 % de ses réponses.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
médecine totalitaire

Réseau InternationalLes diagnostics de santé informatisés et contrôlés par des acteurs mondiaux

Réseau International - 22 jan 2023

Les médecins posent de plus en plus de diagnostics à l’aide d’informations provenant d’ordinateurs contrôlés par des acteurs mondiaux

   

Vous avez sûrement observé une tendance inquiétante au cours des dernières décennies. Lorsque vous consultez un médecin, il semble passer plus de temps à regarder son ordinateur qu’à vous interroger ou à vous regarder. C’est parce que le ministère de la Santé les a reliés à des bases de données où ils peuvent entrer des symptômes et demander à l’ordinateur quels tests effectuer et quelles pilules prescrire. Une sorte de « paresseux » en médecine, largement contrôlé par les compagnies pharmaceutiques.

Les autorités, les politiciens et les médecins ont de plus en plus entre les mains des informations délivrées directement sur leurs ordinateurs par des opérateurs aux intentions commerciales et politiques. Beaucoup de ces opérateurs opèrent dans un espace mondial en dehors des limites de la réglementation nationale, et ils contrôlent directement les agendas médicaux via des bases de données sophistiquées qui relaient les informations suspectes.

Vous savez sans doute que Big Pharma est pleinement impliqué.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Électrohypersensibilité : un handicap

Nouveau MondeÉlectrohypersensibilité : un handicap souvent mépris pour un désordre psychiatrique

Nouveau Monde - 02 déc 2022

L’EHS est reconnue comme un handicap et une maladie professionnelle. Un diagnostic médical officiel de l’EHS conduirait-il à davantage ou à moins de traitements psychiatriques ?

   

C’est l’automne 2010 et le Québécois Jean Gagnon vient d’être interné contre son gré pendant neuf jours à l’hôpital de Montmagny. « Parlez-moi de vos ondes », demande un juge qui doit décider si Gagnon sera maintenu en observation 21 jours de plus, comme l’a demandé un psychiatre qui a conclu qu’il avait « des délires psychotiques concernant des ondes maléfiques ».

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Interview avec Dr Louis Fouché

France SoirDr Louis Fouché : vers une médecine sans médecins et sans patients

France Soir - 01 déc 2022

"Les enjeux du pouvoir: tirer notre médecine vers une médecine sans médecins et sans patients" Dr Louis Fouché.

   

Critique de la politique sanitaire durant l’épidémie de Covid-19, le Dr Louis Fouché fonde dès l'automne 2020 le collectif ReinfoCovid, un site de ré-information qui interroge les décisions des autorités de santé : masques, confinements, vaccination. Très vite, suivent d’autres initiatives dont CoviSoins, un réseau de soins pluridisciplinaires et ambulatoires destiné à permettre une prise en charge à tous les stades de la maladie afin d’assurer une meilleure réhabilitation des patients. Aujourd’hui, Louis Fouché publie un nouveau livre intitulé « Agonie et renouveau du système de santé : mirage d’une médecine algorithmique transhumaniste et frémissement d’un retour au soin » paru aux éditions Exuvie et préfacé par le professeur Didier Raoult.

Le médecin revient sur notre plateau pour nous le présenter dans ce nouvel "Entretien essentiel".

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Ordre des médecins collabos

Le Media en 4-4-2L’ordre des médecins a collaboré : « La destruction de la médecine est en marche. »

Le Media en 4-4-2 - 17 oct 2022

On croit rêver lorsque François Braun, ministre de la Santé de Macron, ose présenter le Conseil national de la Refondation comme l’héritier du Conseil national de la Résistance.

   

Le Conseil national de la Refondation de Macron n'est pas le Conseil national de la Résistance. François Braun n'est pas Jean Moulin et ceux qui veulent une médecine pour qui peut payer des dépassements ne sont pas ceux qui voulaient une médecine pour tous les citoyens. L'ordre des médecins a collaboré. Il continue et la prétendue Refondation n'est qu'une destruction.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
les médecines aujourd'hui

Réseau InternationalMédecine globale, intégrative, alternative ou complémentaire ?

Réseau International - 27 sep 2022

Que désirons-nous pour recouvrer notre santé ou prévenir les maladies ? L’art médical, la techno-science médicale ou une e-médecine ?

   

Ces différents concepts dépendent autant des praticiens que des malades.

Qui pratique ? Guidé par quelles intentions ? Avec quels moyens ?

Qu’est-ce qui anime celui qui consulte ? Quelle écoute a-t-il de lui-même ? Que désire-t-il vraiment ?

accéder à l'article