Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
plus de cancer chez les jeunes

Aube DigitaleLes jeunes ont beaucoup plus de cancers que les personnes âgées

Aube Digitale - 12 sep 2022

On pourrait s’attendre à ce que les taux de cancer diminuent. Mais manque de bol, il semble que ce ne soit pas le cas.

   

Au contraire, les cancers précoces constituent une menace croissante pour la population mondiale, selon un nouveau rapport publié cette semaine dans la revue Nature Reviews Clinical Oncology.

« Au cours des dernières décennies, l’incidence des cancers précoces, souvent définis comme des cancers diagnostiqués chez des adultes de moins de 50 ans… a augmenté dans de nombreux pays », ont constaté les auteurs de l’étude.

Si les auteurs admettent que l’accès accru aux dépistages a contribué à cette hausse, ils affirment que l’exposition précoce à des produits chimiques nocifs, parfois même in-utero, contribue probablement à l’augmentation des taux de cancer. Le coupable, selon eux, est que l’environnement humain a considérablement changé au cours du siècle dernier et que, combiné à des modifications du régime alimentaire, du mode de vie et du microbiome, la cause de cette hausse pourrait bien être la civilisation elle-même.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
vaccins ARNm et cancer

Profession GendarmeLes « vaccins » à ARNm contre la COVID-19 causent le cancer

Profession Gendarme - 06 août 2022

Une dissimulation monumentale est en cours pour supprimer les conséquences de la vaccination contre le Covid-19 sur la santé des femmes. Mais malheureusement, le pire est encore à venir.

   

Nous avons maintenant la preuve scientifique que les injections d’ARNm Covid-19 peuvent causer le cancer des ovaires, du pancréas et du sein.

La voie de réparation de l’ADN de recombinaison homologue est l’un des mécanismes que le corps utilise pour empêcher vos cellules de devenir cancéreuses en réponse au stress environnemental.

L’un des composants les plus importants de cette voie est la protéine tumorale P53 (p53), la « gardienne du génome ». Il protège nos cellules des dommages cellulaires. Sous le stress cellulaire, p53 entre en action, régulant l’expression des gènes pour contrôler la réparation de l’ADN, la division cellulaire et la mort cellulaire. C’est le gène le plus souvent muté dans le cancer.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
WEF - insectes et cannibalisme

Profession GendarmeMr Global promeut le régime alimentaire des insectes … et le cannibalisme

Profession Gendarme - 5 août 2022

Depuis plusieurs années maintenant, le FEM a promu l’idée que nous devrions nous habituer à manger des insectes et à boire des eaux usées récupérées.

   

Les nombreuses prédictions du FEM se transforment rapidement en réalité, et ses programmes égoïstes sont, bien sûr, salués comme brillants et nécessaires par ses alliés médiatiques. Par exemple, en février 2021, le magazine Time a insisté sur le fait que nous devrions vraiment manger plus d’insectes pour sauver la planète, et en mai 2021, Bloomberg a annoncé que « L’avenir de l’eau est des eaux usées recyclées, et nous le boirons tous ».

« La tension de la série réside dans le fait que vous savez que le cannibalisme arrive, mais quand ? Et pourquoi ? »

Alex Beggs - New-York Times

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Jean-Pierre Joseph - masques et cancer

Sott : Sign of The TimesLes masques pourraient générer des cancers, un avocat lance une procédure

Sott : Sign of The Times - 21 fév 2022

Entretien avec l'avocat au barreau de Grenoble et doyen de l'Ordre, Jean-Pierre Joseph, cette fois au sujet de la procédure qu'il a lancée contre le défaut de marquage de la composition sur les boîtes de masques commercialisées.

   

Certains masques ne présenteraient pas leur composition et ceux contenant du graphène pourraient être extrêmement nocifs pour la santé.

« Les chercheurs ont étudié les impacts négatifs potentiels de l'inhalation de graphène microscopique sur les mammifères. Dans une expérience de 2016, des souris avec du graphène placé dans leurs poumons ont subi des lésions localisées du tissu pulmonaire, une inflammation, la formation de granulomes (où le corps essaie de murer le graphène) et des lésions pulmonaires persistantes, similaires à ce qui se produit lorsque les humains inhalent de l'amiante. Une étude différente de 2013 a révélé que lorsque des cellules humaines étaient liées au graphène, les cellules étaient endommagées. »

Michael White - chercheur

accéder à l'article

Dernière modification par Kelib - 53 ans il y a
tests covid cancérigènes

CogiitoLes tests rapides COVID contiennent un produit chimique toxique cancérigène

Cogiito - 19 nov 2021

Si beaucoup disent que les tests de routine constituent un aménagement raisonnable pour les personnes qui refusent l’injection d’ARNm, d’autres s’inquiètent de la sécurité de ces tests. Les tests rapides COVID contiennent un produit chimique cancérigène.

Dernière modification par Kelib - 53 ans il y a
Vaccin covid augmentation cancers

Quantum LeapVaccin covid : Une augmentation des cancers jamais vue au paravent

Quantum Leap - 28 sep 2021

Le Dr Ryan COLE : a reçu une note très intéressante d'un médecin de famille qui est en Irlande depuis 40 ans. Il connaît sa communauté, ses patients. Et il a explique que beaucoup de ses patients se font vacciner et il a énuméré le nombre de cancers qu'il a vus sur une période de six semaines, comme il n'en a jamais vu en 40 ans de carrière.