Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
vivre sans électricité - apocalypse zombie

Réseau InternationalApocalypse Zombie

Réseau International - 26 nov 2022

Cela fait quelques années que j’ai réfléchi à ce qui se passerait en Région Parisienne si on était privés totalement d’électricité plus de trois jours.

   

Eh bien, il faudrait évacuer les douze millions d’habitants de la région. Car pas d’électricité, c’est pas d’eau courante, pas d’essence dans les stations services (les cuves sont enterrées, et les pompes sont électriques), les supermarchés (3 jours de réserve) non approvisionnés, les hôpitaux idem etc. Après trois jours maximum, il faut commencer à vivre sur ses réserves, ou alors avoir un point de chute bien approvisionné quelque part, et les moyens d’y aller.

Pas de téléphone (les antennes-relais fonctionnent à l’électricité), pas d’Internet, pas de télé ni de radio non plus, sauf la radio par ondes courtes, mais qui a un poste de radio à ondes courtes ? Je vous dis pas la panique. La zombie apocalypse en live.

Ceci étant, le pire n’est pas toujours sûr. Je vois plutôt un effondrement économique, moins dramatique mais dont le résultat final sera le même.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Allemagne : ruée vers le cash

Aube DigitaleL’Allemagne se prépare à des ruées bancaires et à un mécontentement agressif

Aube Digitale - 22 nov 2022

L’Allemagne se prépare à des livraisons urgentes de liquidités, à des ruées bancaires et à un « mécontentement agressif » en prévision des coupures d’électricité prévues cet hiver

   

Alors que l’Europe affiche un optimisme de façade en prévision de l’hiver qui s’annonce, signalant qu’elle a plus qu’assez de gaz en stock pour compenser la perte de l’approvisionnement russe, même dans le scénario du « plus grand froid », en coulisses, la plus grande économie d’Europe se prépare tranquillement au pire des scénarios, à savoir des foules en colère et des faillites si des pannes d’électricité empêchent la population d’avoir accès à des liquidités.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
centrales nucléaires françaises au ralenti

Echelle de JacobLes réacteurs nucléaires français se dégradent déjà avant l’hiver

Echelle de Jacob - 07 nov 2022

Les problèmes nucléaires de la France s’aggravent en raison principalement de la maintenance de routine des 56 réacteurs vieillissants du pays.

   

Selon une nouvelle mise à jour d'EDF, les perspectives de production d’énergie nucléaire ont été réduites avant l’hiver, ce qui a provoqué le chaos sur les marchés de l’énergie.

EDF est le plus grand propriétaire de centrales nucléaires au monde. Elle a indiqué vendredi que son parc de réacteurs nucléaires devrait produire entre 27.5 et 28.5 térawatt/heures d’énergie cette année, contre une fourchette prévue de 28.0 à 30.0 térawattheures.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Linky mensonges et manipulation

Le courrier des stratègesL’affaire Linky, révélatrice de la défiance française pour la caste qui lui ment

Le courrier des stratèges - 08 oct 2022

L'affaire Linky, et la rumeur de possibles coupures d'eau chaude à distance, constitue une sorte de cas d'école parfait pour illustrer non plus la méfiance, mais la défiance qui s'est installée entre la caste au pouvoir et le reste du peuple français, qui peine de plus en plus à croire aux mensonges officiels.

   

La façon dont le cartel de la presse subventionnée a volé au secours d'Enedis a démontré, s'il le fallait encore, combien le régime s'appuie sur des "journalistes de confiance" pour convaincre les gueux de ne pas s'inquiéter et d'obéir sans broncher à tous les délires qui ont pris le pouvoir.

Les réactions à une dépêche de l’AFP publiée mardi, annonçant qu’Enedis interromprait l’alimentation électrique des ballons d’eau chaude entre 12h et 14h pendant six mois ont constitué un puissant révélateur du malaise français qui devrait fortement inquiéter le pouvoir. Jamais encore les citoyens ordinaires n’ont autant exprimé de défiance vis-à-vis des mensonges incessants de la caste qui les dirige et les manipule.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
coupure eau chaude en France

Planetes360En tant qu’électricien je vais vous expliquer ce qu’Enedis a prévu de faire

Planetes360 - 07 oct 2022

Contrairement à ce que certains médias ont laissé entendre, l'eau chaude ne sera pas coupée par les compteurs Linky cet hiver.

   

La polémique autour des compteurs Linky a été relancée par la publication, discrète, d'un arrêté ministériel, le 22 septembre dernier. Selon certaines analyses un peu rapides, le texte permettrait à Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution du courant, de « couper votre eau chaude à distance cet hiver » via les fameux compteurs Linky.

Voici, en images, de quoi il en est exactement.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
les communes en faillite

InsolentiaeFrance : Energie multipliée par 31, les communes toutes en faillite

Insolentiae - 06 oct 2022

Les factures de tous ceux qui ne bénéficient pas du « bouclier tarifaire » c’est-à-dire les communes, les entreprises de plus de 10 salariés, ou encore les écoles, les universités, sont multipliées par 10, 30 et même 31 si l’on en croit le Maire de Neuilly sur Marne.

   

Quant au bouclier tarifaire c’est une escroquerie et un vol en bande organisé

Alors certes il faut faire un bouclier, mais l’aimable Maire de Neuilly se trompe, involontairement sans doute, mais il se trompe tout de même.

Encore une fois, le MW d’électricité en France coûte 50 euros à produire. Il peut donc être vendu à 51 euros allez disons même 65 euros prix auquel le payait la Mairie de Neuilly et tout le monde gagnerait de l’argent. Mais au nom du mode de fixation des prix de vente de l’énergie décidé par Bruxelles et la grosse commission de Bruxelles il faut payer des milliers d’euros le MW.

Cela provoque ce que nos technocrates complètement tarés et malades appellent des surprofits !

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
coupures Linky

HashtableUn plan sans accroc et des coupures électriques bien préparées

Hashtable - 04 oct 2022

Les coupures électriques, officiellement redoutées, sont en réalité totalement planifiées et sont maintenant une quasi-certitude.

   

Pour s’en convaincre, il suffira d’aller lire le court décret en application depuis samedi dernier et dont le texte, rédigé avec toute la légèreté des intestins législatifs habituels, est sinon limpide au moins peu ouvert à extrapolation : son premier article explique qu’il sera désormais possible de couper l’électricité à volonté pendant une durée ne dépassant pas deux heures, entre 11h et 15h30, au bon vouloir des pouvoirs publics pardon je veux dire en fonction des besoins énergétiques patati et des tensions du réseau patata.

Ici, l’idée est toujours la même : les zotorités, les pouvoars publics et le gouvernemaman vont multiplier les vexations puis le retour à la normale, alterner en somme claques et caresses dans une succession rapide afin de désarçonner les individus en les faisant passer d’une émotion négative (peur de manquer, d’avoir froid ou faim, etc.) à une émotion positive (soulagement d’un retour à la « normale ») pour les rendre émotionnellement malléables, prêts à accepter différentes pertes plus ou moins importantes de dignité et de liberté.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
fausse économies d'énergie

Nouveau MondeCoup de gueule d’un ingénieur EDF concernant le 20 h sur TF1

Nouveau Monde - 05 sep 2022

Un illuminé nous a donné une série de leçons sur les économies d’énergie.

   

Nous prenant pour des débiles mentaux profonds ou des séniles précoces, il nous a expliqué qu’en coupant toutes les veilleuses de nos appareils électriques, nous pouvions économiser 15 % de notre consommation. Faux, nous économiserions alors 2 à 3 %.

Le même nous a expliqué qu’en remplaçant nos lampes traditionnelles par des lampes à économie d’énergie, nous pouvions économiser 30 à 35 % d’énergie. Faux c’est de 4 à 5 % que l’on peut économiser.

Il est temps d’arrêter de nous rabâcher tous les soirs à la météo « c’est bon pour la planète », parce que là, on ne sait plus trop où est le bien et le mal, et on va finir par penser que ceux qui donnent des conseils sont, en plus d’être malhonnêtes ou incompétents, les plus dangereux.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
électricité pour voitures électriques plus chère

Aube DigitaleL’électricité pour les voitures électriques sera bientôt plus chère que l’essence

Aube Digitale - 14 juil 2022

Jusqu’à présent, les propriétaires allemands de voitures électriques sont sortis relativement indemnes de la crise énergétique. Mais cela pourrait changer.

   

Les prix de gros sur la bourse de l’électricité EEX de Leipzig ont atteint un nouveau record de 319 euros par mégawattheure à la fin de la semaine dernière. Cela signifie qu’ils ont plus que triplé depuis le début de l’année.

L’avantage de prix des voitures électriques appartiendrait donc au passé. Les voitures électriques menacent de devenir encore plus chères à l’usage que les véhicules à essence et diesel.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
éruptions solaires

Anguille sous rocheDes éruptions solaires à l’origine des pannes d’électricité pourraient atteindre la terre

Anguille sous roche - 13 juil 2022

Selon le New York Post, une tache solaire géante et des filaments à la surface du soleil inquiètent les astronomes, qui craignent que des éruptions solaires et des éjections de masse coronale (EMC) dirigées par la Terre ne provoquent des pannes de courant.

   

Météo spatiale turbulente en perspective.

Le mois dernier, les astronomes ont suivi de près l’évolution de la tache solaire AR3038, qui est passée de « grande à énorme » en quelques heures et a atteint une taille trois fois supérieure à celle de la Terre. Le Soleil étant actuellement dans une phase active de son cycle de 11 ans, l’activité à sa surface ne cesse d’occuper les astronomes.

accéder à l'article