Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Carte SIM - mouchard

Le courrier des stratègesComment votre carte SIM vous espionne à votre insu

Le courrier des stratèges - 15 jan 2023

Marc German revient en deuxième semaine sur la sécurité des smartphones

   

J’ai reçu à nouveau Marc German, spécialiste de la sécurité numérique, qui nous avait déjà donné une interview édifiante sur ce sujet. Aujourd’hui, il évoque plus particulièrement la question de la carte SIM et de la capacité de ce minuscule objet à vous espionner et à tout savoir de vous.

Une interview essentielle pour vous protéger contre la police de la caste.

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
délire smartphone

L'âge de faireSmartphone… Toc Toc Toc… Ouvrez, c’est le progrès !

L'âge de faire - 07 jan 2023

Sera-t-on bientôt obligés d’avoir un smartphone en fonctionnement pour recevoir des ami·es dans son propre appartement ?

   

2021 : 77 % de la population française de plus de 15 ans possédait déjà un ordiphone (INSEE).

Ce taux d’équipement est en progression constante, et tout est fait pour faire craquer celles et ceux qui résistent encore et toujours à l’envahisseur connecté : acheter un billet de train, accéder à une administration, lire la carte d’un restaurant qui ne propose plus qu’un QR code à ses client·es… Les embûches du quotidien se multiplient pour les non-smartphonisés. Voici un autre exemple de contrainte délirante, découverte en rendant visite à mon vieux pote Béber, installé à Paris. Locataire d’un petit appartement situé dans le 12e arrondissement, il a vu un jour débarquer un technicien chargé de remplacer l’interphone de l’immeuble. « On est tous locataires, c’est la régie (Gecina, bailleur au patrimoine évalué à 20 milliards d’euros, Ndlr) qui s’occupe de ce genre de choses. Ils ne te demandent pas ton avis », m’explique-t-il. Une fois tout le matos bien installé, le type lui en révèle le fonctionnement : lorsque les gens sonneront à l’interphone, la sonnerie ne retentira plus sur son vieux combiné accroché à côté de la porte, mais directement sur son smartphone ! Heureusement, pour le bon fonctionnement du truc, le Béber en question en est équipé.

Cela-dit il a fallu ouvrir la porte parisienne depuis la Roumanie ?!

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Lettre à mon fils

Réseau InternationalLettre à mon fils

Réseau International - 24 déc 2022

Mon fils, Vendredi, plutôt que d’aller au lycée, tu as participé à la manifestation pour la défense du climat et le sauvetage de la planète.

   

Tu n’imagines pas combien j’ai été fier de te voir engagé dans une cause aussi essentielle. Profondément ému par tant de maturité et de noblesse d’âme, j’ai été totalement conquis par la pertinence de ton combat. Aussi, je t’informe que j’ai décidé d’être indéfectiblement solidaire et, dès aujourd’hui, de tout faire pour réduire l’empreinte carbone de la famille.

Alors, pour commencer, nous nous débarrasserons de tous les Smartphones de la maison. Et puis aussi de la télévision. Tu ne verras aucune objection, naturellement, à ce que ta console subisse le même sort : on dit que cela génère des déchets électroniques polluants qui empoisonnent les rivières du sud-est asiatique.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
se déconnecter

NexusLe Luddite Club : un endroit sans téléphone ni réseaux sociaux

Nexus - 16 déc 2022

Aujourd’hui, il peut être difficile d’imaginer la vie sans les smartphones et les réseaux sociaux. Ces technologies font désormais partie intégrante de notre quotidien, mais de plus en plus d’adolescents commencent à se sentir dépassés et stressés par celles-ci.

   

La connexion continue peut être fatigante et entraîner des sentiments d’anxiété et de peur de manquer. Pour se déconnecter, certains jeunes ont décidé de se mettre au tricot ou adoptent les téléphones à clapet des années 2000. D’autres encore n’hésitent pas à se réclamer du luddisme.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
G20 - pass sanitaire le retour

Nicolas BonnalG20 et passe sanitaire comme à la parade

Nicolas Bonnal - 20 nov 2022

Comment le virtuel nous prive de la révolution et de notre destin (prévision de Baudrillard il y a trente ans). Le pif dans le smartphone, le troupeau part emballé aux abattoirs.

   

L’absence de réaction de la masse n’échappe plus à personne, même aux plus optimistes. Le G20 va imposer dans une belle indifférence un pass sanitaire mondial et mondialiste (on a le texte en anglais, tout le monde peut aller vérifier) et cela calmera (ou ne calmera même pas) ceux qui croient encore en une alternative mondialiste faite de Brics et de broc.

La guerre en Ukraine a permis l’accélération du Reset, de privations et pénuries organisées et imposées – et elle renforce sous couvert du rideau de fumée médiatique (cette guerre est trop terne pour être vraie, cf. mon ami Shamir) le pouvoir de la coulisse dont parlait Disraeli. Derrière toute guerre mondiale il y a une entente. Le seul bénéficiaire c’est l’Etat totalitaire mondialiste en gestation depuis un siècle ou plus. Joseph de Maistre (Soirées, II) ou Monseigneur Gaume en parlèrent en plein dix-neuvième siècle aussi bien que le PM anglais susnommé. Le nouveau PM anglais d’origine hindoue fera mieux et surtout pire que le précédent. Cela aussi avait été prédit – par Chesterton.

« Il ne se passera rien du côté du "peuple". Si demain les frigos se vident le bel Etat providence fournira la pâtée, RAS. Spectacle fascinant ce matin, 7h, devant l’arrêt de bus du 326 "déchargeant" matutinalement un troupeau de laborieux de tous âges et toutes origines et d’étudiants (en tout une bonne trentaine de têtes) : tous, je dis bien tous, avaient à la main leur portable, les yeux rivés dessus, tête penchée. Cette impossibilité à demeurer une seconde avec soi-même sonne pour moi le glas de toute possibilité de réaction du "peuple". »

Jenny - chroniqueuse

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Le retour de la cabine téléphonique

BastamagLe droit de vivre sans smartphone, un collectif réinstalle des cabines téléphoniques

Bastamag - 14 nov 2022

Un collectif grenoblois a décidé de réinstaller des cabines téléphoniques dans les espaces publics. Objectif : pouvoir vivre sans être tracé et lutter contre la fracture numérique.

   

Interview

Transrural Initiatives : D’où vient cette idée de relancer les cabines téléphoniques à Grenoble ?

Vincent, membre du collectif Observatoire international pour l’installation des cabines téléphoniques (OIRCT) : Il y a deux ans, un parti un peu décalé, le parti « popolitique » s’est lancé dans la campagne des municipales à Grenoble. Parmi les propositions, il y avait l’idée de réinstaller 22 cabines téléphoniques dans la ville.

L’an dernier, le journal local Le Postillon s’était penché sur cette proposition en disant qu’il fallait aller jusqu’au bout de la démarche. L’article a touché pas mal de monde et avec des membres du Postillon et d’autres personnes, nous avons créé l’OIRCT. Nous avons lancé la première cabine téléphonique en mars dernier dans un parc où il n’y a aucun accès à l’électricité et internet et la seconde vient d’être installée.

À Grenoble, une part du budget municipal est consacrée à un budget participatif. On a été sélectionnés parmi la trentaine de projets pour la suite qui va faire l’objet d’un vote plus large.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
une semaine sans smartphone

France SoirLes collégiens de Marseille privés de smartphone pendant une semaine

France Soir - 7 juil 2022

Demander aux collégiens de résister à l’envie d’utiliser leur smartphone pendant une semaine : c’est le défi qu’a lancé la direction du collège du Vieux-Port à ses élèves.

   

Une expérience qui révèle un problème d’addiction majeur chez les adolescents, mais pas seulement.

L’expérience a été menée au collège du Vieux-Port de Marseille (Bouches-du-Rhône) et décidée par un principal inquiet de voir ses jeunes élèves de plus en plus accros aux jeux et aux réseaux sociaux. Certains jeunes admettent passer environ six heures par jour sur les smartphones en semaine et près de trois fois plus le week-end.

accéder à l'article

Dernière modification par Kelib - 53 ans il y a
Google vie privée

Anguille sous rocheGoogle sait où vous êtes : le géant nous géolocalise 376 fois par jour

Anguille sous roche - 24 mai 2022

Cette semaine, le Conseil irlandais pour les libertés civiles (ICCL) a lâché une bombe. L’entité a mené l’enquête et le verdict est sans appel. Les géants de la tech sont capables de nous géolocaliser en permanence et utilisent cette information tout leur soûl. L’ICCL considère cette révélation comme « la plus grande violation de données jamais enregistrée ».

   

Dernière modification par Kelib - 53 ans il y a
Mobi Kid Étude

La Maison du 21e siècleMobi-kids : une étude noyautée par les industriels de la téléphonie mobile

La Maison du 21e siècle - 13 mai 2022

Une enquête sur les conflits d’intérêts des auteurs de l’étude Mobi-kids [qui analyse l’impact du téléphone sans fil sur le risque de tumeur du cerveau pour les jeunes] nous permet aujourd’hui de montrer que dix des dix-huit intervenants en charge de la mesure de l’exposition des malades travaillaient directement ou indirectement pour l’industrie de la téléphonie mobile.

Dernière modification par Kelib - 53 ans il y a
Cellphone Taskforce Arthur Firstenberg

CellphonetaskforceSauver la planète : Prochaine étape

Cellphonetaskforce - 10 mai 2022

Face au constat que le téléphone mobile est la source majeur des destruction de notre planète, Arthur Firstenberg lance une grande opération pour invité les humains à rejeter cet objet destructeur. Ce ne sont pas « les riches » qui détruisent la planète, mais nous tous !

Dernière modification par Kelib - 53 ans il y a
GAFA data protection

Résistance MondialeIls fraudent le confinement, leur téléphone les dénoncent

Résistance Mondiale - 8 mai 2022

Des documents récemment publiés ont montré que le CDC prévoyait d’utiliser les données de localisation du téléphone pour surveiller les écoles et les églises, et souhaitait également utiliser les données à de nombreuses fins non liées à la COVID-19.

Dernière modification par Kelib - 53 ans il y a
Esclavage numérique

Réseau InternationalL’esclavage numérique et la fin de l’enseignement

Réseau International - 27 fev 2022

Nous nous dirigeons vers un nouvel esclavage. Plus grand, si possible, que celui d’autres époques où l’on fouettait le dos nu et où l’on attachait le cou, les chevilles et les poignets avec des entraves, des anneaux et des chaînes. Aujourd’hui, le fer n’est pas nécessaire. Il existe d’autres technologies de contention. Il s’agit des technologies de l’information, de la communication et du contrôle.