Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
pas de ARNm

Le Libre PenseurNi ARNm, ni protéine de pointe n’ont été découverts par une équipe de scientifiques

Le Libre Penseur - 23 nov 2022

Les analyses ont porté sur 2000 échantillons issus de 12 injections Covid différentes

   

Vidéo assez terrifiante qui parle d’une étude réalisée par un collectif de scientifiques internationaux qui a analysé des milliers de doses de vaccin Covid-19 afin de savoir ce qu’elles contenaient. Surprise !

Aucune ne contenait de l’ARN messager comme on pouvait s’y attendre. Ils ont plutôt retrouvé beaucoup de graphène, molécule ultra toxique qui n’a strictement rien à faire dans ces injections. On comprend mieux, beaucoup mieux, pourquoi ils veulent absolument injecter la planète entière, même les tranches d’âges qui ne sont pas du tout concernées par la maladie. L’étude a été réalisée avec un microscope électronique au laser qui permet des agrandissements très importants avec des résultats d’une grande précision (Raman Microscopy). Et encore, comme confirmé par d’autres études, un nombre important de métaux lourds a été trouvé dans ces échantillons comme le tungstène, le chrome, le fer, le sodium (hautement électroconducteur), le strontium, le magnésium, les nanoparticules d’or et d’argent, le plomb, l’antimoine, l’aluminium, l’étain !

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
dépenses vaccins Sanofi

Le Libre PenseurVaccins Covid : la France continue de commander des dizaines de millions de doses

Le Libre Penseur - 21 nov 2022

Il est inconcevable de gaspiller autant d'argent public si facilement...

   

Nous apprenons dans cet article du Canard enchaîné de cette semaine, alors que la France est en train de jeter des millions de doses de vaccin acheté 20 € pièce, qu’elle vient de commander 20 millions de doses supplémentaires du nouveau vaccin Sanofi ! Comment est-il possible de gaspiller l’argent public avec autant de légèreté ? Nous pouvons faire remarquer également un chiffre hasardeux repris par le Canard enchaîné qui affirme que la semaine dernière 23 000 doses ont été administrée s en France par jour alors que le site CovidTracker signale moins de 2000 par jour ! Le site indique qu’il y a eu 1558 injections le 16 novembre dernier (sellon les sources officielles du ministère de la Santé) ! En d’autres termes, les injections de doses de rappel sont une faillite catastrophique qui ne va que faire augmenter les stocks des injections et le nombre de lots périmés qui devront être jetés ! Faut-il rappeler qu’il y a une différence de 13 millions de personnes entre la 2e dose et la 3e dose en France ainsi qu’une différence de 33 millions entre la 3e et la 4e ! Quand cessera ce gâchis ?

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
analyse goutte Pfizer - La quita Columna

La Quinta ColumnaAnalyse d’une seule goutelette de Pfizer sous un microscope optique

La Quinta Columna - 07 nov 2022

LA QUINTA COLUMNA

   

Analyse d’une seule gouttelette de Pfizer sous un microscope optique, au 31 octobre 2022. Graphène, nanoyubes de carbone à base de graphène et micro-feuille de graphène.

C’est tout ce que contient le vaccin de Pfizer, à part la microtechnologie – LA QUINTA COLUMNA (4 Novembre 2022)

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Nano vaccins

Sott : Sign of The TimesNanotechnologie et « vaccins » : voulons-nous savoir ?

Sott : Sign of The Times - 04 nov 2022

Nanotechnologie et « vaccins » : ou bien nous sommes informés ou bien nous ne voulons pas être informés !

   

Des dispositifs nanoélectroniques basés sur l'ADN synthétique sont bien embarqués dans les vaccins Pfizer et Cie... Bien que non mentionnés dans la composition du vaccin, en raison d'un vide juridique probablement entretenu (La législation n'a pas évolué depuis 20 ans), ces dispositifs sont inoculés à l'insu des personnes « vaccinées ».

Petit récapitulatif sur les adresses MAC bluetooth des injectés, les nanorouteurs et nanoantennes, l'oxyde de graphène, les nano-poulpes ou hydres...

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Pr Luc Montagnier

Réponses BioAvant de s’éteindre Luc Montagnier dénonçait la maladie de « l’homme fou »

Réponses Bio - 29 oct 2022

Luc Montagnier, un des derniers grands scientifiques du monde libre, s’est éteint en prédisant un danger qui aura probablement des conséquences bien après sa mort.

   

Il venait de prendre d’assaut le Parlement luxembourgeois pour dénoncer l’orchestration. Parlement où il a également affirmé publiquement avoir traité vingt-et-un patients vaccinés par des technologies ARNm, décédés des suites de Creutzfeldt-Jakob.

À peine un mois après avoir dénoncé un phénomène, suivant ses premières révélations sur le danger de l’activation électromagnétique de molécules semblables au graphène contenues dans les technologies ARNm (4), à savoir la dégénérescence de messagers ARN en prions similaires à ceux ayant provoqué la vache folle, le professeur Montagnier s’en allait finir ses jours à l’hôpital américain de Neuilly.

N’ayant eu de cesse de s’engager dans un combat unifiant la recherche de pointe au bon sens ainsi qu’à la sagesse des médecines du vivant, il annonçait clairement lors d’une assemblée luxembourgeoise commençant doucement à prendre des allures de Nuremberg .

« Nous sommes partis du principe d’Hippocrate, primo non nocere – avant tout ne pas nuire – pour arriver à une médecine qui fait des morts, c’est à dire une médecine iatrogène. Je suis absolument contre. »

Pr Luc Montagnier

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
le scandale des vaccins Covid

Anguille sous rocheLes vaccins sont le plus grand scandale de corruption de l’histoire de l’humanité

Anguille sous roche - 15 oct 2022

« L’achat de 4,5 milliards de doses du vaccin Covid-19 pour 450 millions de résidents de l’UE est le plus grand scandale de corruption de l’histoire de l’humanité », selon le politicien croate Mislav Kolakušić.

   

Kolakusic et d’autres députés européens ont demandé à Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, quand elle rendrait publiques ses communications avec Albert Bourla, PDG de Pfizer, concernant l’achat des « vaccins ».

« La session d’hier de la commission Covid a montré, une fois de plus, que le Parlement européen n’est rien d’autre qu’une gigantesque illusion de démocratie pour tromper les peuples d’Europe en leur faisant croire que leurs intérêts sont représentés au Parlement. Ce n’est pas le cas »

M. Anderson

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
5G et vaccins contaminés aux nanométaux

Les moutons enragésLa 5G dans le contexte des vaccins Covid-19 nanométalliques contaminés

Les moutons enragés - 07 oct 2022

Émissions de rayonnement à énergie dirigée de cinquième génération (5G) dans le contexte des vaccins Covid-19 nanométalliques contaminés avec des antennes en oxyde de fer graphite.

   

Rapport d'expert rédigé par Mark Steele, ingénieur britannique, inventeur, rédacteur de brevets et chercheur en armement.

La grande majorité des populations à travers l’Occident, en particulier celles de la communauté Five Eyes, l’alliance du renseignement Anglosphere regroupant l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et les États-Unis, ont été injectées à leur insu avec des antennes en nano métamatériaux et vont malheureusement subir des taux de mortalité accrus en raison des émissions de rayonnement réfléchissantes localisées du radar urbain 5G. Tous les symptômes connus du coronavirus peuvent être attribués à la pollution par les rayonnements ionisants et non ionisants. IV.1, IV.2

La 5G a été identifiée dans un certain nombre d’articles publiés comme la cause réelle de la pandémie, dont le début a coïncidé avec la mise en marche du réseau 5G dans la province de Wuhan, dont la population venait d’être vaccinée contre la grippe obligatoire. La 5G a le potentiel de fournir des niveaux d’énergie ionisants qui entraîneraient une suppression du système immunitaire, laissant le corps à risque de maladie. IV.3

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Vaccination Covid - game over

Reinfo CovidEfficacité du vaccin contre une forme grave : le décès

Reinfo Covid - 12 sep 2022

Les données publiques analysées dans cet article ne semblent pas montrer de protection des vaccins-Covid contre les formes graves.

   

- Un vaccin efficace doit ralentir la progression des décès, mais ce n’est pas le cas pour les vaccins « COVID ».
- L’absence d’efficacité est visible à tous les niveaux, de mondial à une classe d’âge en France.
- Les vaccins ne ralentissent pas l’apparition de nouveaux décès mais ils auraient même tendance à l’accélérer.

La première est une maladie grave. Ce n’est pas vraiment le cas pour la COVID puisque les taux de létalité sont, au pire, comparables à ceux de la grippe, et souvent inférieurs, notamment pour les populations de moins de 75 ans.

La deuxième est évidemment l’efficacité du vaccin.

Pour évaluer l’efficacité d’un vaccin, plusieurs méthodes sont possibles comme le calcul de l’efficacité vaccinale (VE). Mais pour faire de tels calculs, il faut connaître la proportion de la population qui est vaccinée mais surtout le statut vaccinal des gens décédés ou hospitalisés en raison du COVID.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a

Profession GendarmeS’il n’y a pas de virus, pourquoi tous ces gens meurent ?

Profession Gendarme - 07 sep 2022

L'article répond bien à la question posée par ceux qui croient à cette maladie.

   

A côté des ré-étiquetages multiples des maladies respiratoires habituelles il y a toutes les fraudes des médecins générées par les incitations financières au ré-étiquetage y compris lorsqu’il ne s’agissait pas d’affections respiratoires ou carrément d’assassinats (Rivotril, sur ordonnance ministérielle) ou soins inadaptés promus par les labos (Remdésivir etc…).

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Femmes enceintes - no vaxx

France SoirRoyaume-Uni, le vaccin anti-Covid est finalement déconseillé aux femmes enceintes

France Soir - 31 août 2022

Le 16 août dernier, le gouvernement britannique a recommandé aux femmes enceintes et allaitantes de ne pas recevoir le vaccin contre le Covid-19, admettant que « des garanties suffisantes quant à l'utilisation sûre du vaccin ne peuvent être fournies à l'heure actuelle ».

   

Les conclusions du gouvernement britannique ont été révélées dans un rapport détaillé du ministère de la Santé et des Affaires sociales du pays, intitulé "Summary of the Public Assessment Report for COVID-19 Vaccine Pfizer/BioNTech", mis à jour le 16 août. Le document a été publié par l'Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé du gouvernement.

La section "Conclusions sur la toxicité" du rapport explique pourquoi le ministère recommande de ne pas administrer le vaccin aux femmes enceintes et allaitantes.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
les vaxxins Covid tuent

Profession GendarmeLes vaccins covid tuent au moins 10 000 personnes par jour dans le monde

Profession Gendarme - 26 août 2022

Les vaccins Covid tuent actuellement environ 10 000 personnes par jour dans le monde, avec un nombre total probable de décès entre 12 et 24 millions.

   

Parce que les décès excédentaires (par rapport aux moyennes annuelles) sont très difficiles à cacher pour les gouvernements, ces décès excédentaires apparaissent comme la preuve incontestable qu’ils sont dus aux « vaccins » Covid.

Steve Kirsch estime qu’une personne est actuellement décédée à cause des vaccins pour 1 000 doses administrées. Or, les chiffres officiels britanniques montrent qu’en réalité, ce sont plus de 2 personnes sur 1000 qui meurent dans le mois qui suit leur vaccination covid.

accéder à l'article

Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a
Debrief affichage anti-vaxx

France SoirPanneaux antivaxx à Toulouse": Réinfo Covid explique ses résultats

France Soir - 24 août 2022

Alors que la Préfecture et la mairie de Toulouse tentent de les faire retirer, les panneaux d’affichages de Réinfo Covid et Réinfo Liberté sont toujours présents dans la ville rose.

   

Nous avions convenu dans un précédent entretien avec Vincent Pavan, président de cette seconde association, que nous suivrons leur méthode afin de comprendre en quoi leur message « Un accident cardiovasculaire pour 100 injections (ou myocardite, péricardite, angio-œdème…). La santé de nos enfants vaut plus que des vaccins expérimentaux » est pertinent. Également membre du Conseil scientifique indépendant, Emmanuelle Darles l'accompagne pour détailler leur calcul à l’occasion de ce débriefing.

accéder à l'article