Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a

La contre attaque de Kherson : Un échec prévu et une boucherie cynique

Réseau InternationalLa contre attaque de Kherson : Un échec prévu et une boucherie cynique

Réseau International - 04 sep 2022

L’offensive de Kherson débute le 30 août sur cinq axes. C’était voué à l’échec.

   

Trois de ces tentatives pour gagner du terrain détenues par les troupes russes ont échoué. Un axe a été arrêté après avoir pris quelques petits villages sans valeur stratégique. La seule attaque « réussie » a traversé la rivière Inhulet près d’Andriivka en direction du barrage et de la traversée de la rivière qui ferme le réservoir de Kakhovka.

Le plan était fou au départ. Toute la région est une steppe plate et ouverte. Les troupes auraient dû créer un couloir de 50 kilomètres (30 miles) de long à travers des terres hostiles non protégées, sans abri ! Les agglomérations sur le chemin sont pour la plupart des mini-villages agricoles à une ou deux rues avec des maisons à un étage qui offrent peu de protection. Les forces ukrainiennes n’ont aucune capacité de défense aérienne ou d’attaque aérienne pour couvrir l’avancée des troupes. Leurs capacités d’artillerie représentent un dixième de ce que l’armée russe peut fournir dans la région.

Il était évident dès le début qu’il s’agissait d’une mission suicide.

accéder à l'article