Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a

Mondial, JO, Tour de France… L’overdose de compétitions climaticides

ReporterreMondial, JO, Tour de France… L’overdose de compétitions climaticides

Reporterre - 18 nov 2022

Ski dans le désert, stades à usage unique… La Coupe du monde au Qatar n’est pas la seule grande compétition sportive à détruire l’environnement. De nouvelles bombes climatiques se préparent.

   

Stades climatisés et à usage unique, « navettes » en avion pour se rendre aux matchs… La Coupe du monde au Qatar, qui se déroule du 20 novembre au 18 décembre, jette une lumière crue sur les dérives écologiques du sport business et de ses grandes messes : les compétitions continentales et internationales.

Dans leur sillage, les émissions de gaz à effet de serre explosent, notamment en raison des déplacements en transport aérien. La Fédération internationale de football association (Fifa) évalue celles du Mondial au Qatar à 3,6 millions de tonnes équivalent CO2, autant que les émissions de l’Islande et du Monténégro pendant un an. Les précédentes éditions en Russie, au Brésil et en Afrique du Sud étaient déjà désastreuses, avec des émissions supérieures à 2 millions de tonnes équivalent CO2.

Ces chiffres, sous-estimés et difficiles à appréhender, représentent une contribution concrète et palpable aux dérèglements du climat.

« Ces évènements rassemblent des centaines de milliers de personnes venant du monde entier qui, pendant quelques semaines, voyagent et consomment, sur des sites parfois tout juste sortis de terre »

Carole Gomez - géopolitologue

accéder à l'article