Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a

Le chaos au Stade de France : pour imposer la reconnaissance faciale ?

Égalité et RéconciliationLe chaos au Stade de France : pour imposer la reconnaissance faciale ?

Égalité et Réconciliation - 02 juin 2022

Le 25 février 2022, second jour de l’intervention russe en Ukraine, le comité exécutif de l’UEFA a décidé que la finale de la Ligue des champions saison 2021-2022 n’aurait pas lieu comme prévu à Saint-Pétersbourg mais au Stade de France de Saint-Denis.

   

Résultat des courses : un beau bordel, une honte internationale et une preuve de plus que la gestion globale française ressemble en tout point à celle d’une république bananière.

Suite à cet événement, qui a eu un retentissement mondial – fort négatif pour la France –, deux écoles s’affrontent : la première, c’est celle d’un pouvoir néolibéral dont la tâche principale consiste à détruire les services publics, y compris celui de la sécurité, pouvoir qui a donné l’impression d’être complètement dépassé dans le maintien de l’ordre samedi 28 mai 2022 au soir, à Saint-Denis, mais aussi à Paris, où des supporters anglais ont été gazés. On ne reviendra pas sur les exactions des uns et des autres, racailles racketteurs, supporters sans billet ou policiers gazeurs.

La seconde est plus tordue, mais elle commence à émerger.

Cette théorie consiste à penser que le chaos a été pensé pour faire du 28 mai une date qui, un peu comme un attentat, justifierait un accroissement de la surveillance des citoyens, en prenant évidemment prétexte des débordements des supporters ou des racailles.

« Estrosi dit ce matin sur Europe1 qu’il faut profiter du chaos au #stadedefrance pour mettre en place « la reconnaissance faciale » ! Au moment où un rapport du Sénat la réclame aussi !
Vous les voyez venir ?! »

Florian Philippot

accéder à l'article