Dernière modification par Nathan - 53 ans il y a

Accro à la mode, on accepte l’horreur pour un sac tendance

Mr MondialisationAccro à la mode, on accepte l’horreur pour un sac tendance

Mr Mondialisation - 30 juin 2022

Notre siècle se passe en effet trop souvent de ce temps fastidieux de lecture, d’ingestion et de recherches avancées pourtant essentiel ; succombant plutôt à un consumérisme addictif de savoirs partiels, de polémiques stériles ou de préjugés binaires.

   

Dans Fashion, Catherine Dauriac – en collaboration avec Isabelle Brokman – expose ainsi les nombreux faits et chiffres vérifiés qui jonchent de honte le secteur de la mode dans le plus grand des silences. Car pendant que nous faisons la sourde oreille, que le sujet nous paraît trop anxiogène, et qu’acheter avec insouciance nous semble plus confortable, l’industrie qui fabrique nos vêtements jetables continue de semer l’horreur, en maltraitant notamment des vies humaines et non-humaines, des étendues de terre, des cours d’eau, l’air, la biodiversité,…

« Notre civilisation est addict à la mode, encore plus qu’au sucre.

Nous achetons de plus en plus de vêtements. Nos armoires débordent, alors que nous ne portons qu’un tiers de notre vestiaire. Nous sommes affamé·es de nouveauté, de style, de fringues.

Sur l’internet, nous n’avons jamais autant commandé. »

Catherine Dauriac

accéder à l'article